1. Alternance : les 7 questions à poser pour trouver la bonne école
Décryptage

Alternance : les 7 questions à poser pour trouver la bonne école

Envoyer cet article à un ami
Les futurs apprentis ont jusqu'à trois mois après l'entrée en formation pour trouver une entreprise d'accueil. // © Phovoir
Les futurs apprentis ont jusqu'à trois mois après l'entrée en formation pour trouver une entreprise d'accueil. // © Phovoir

Trouver une école pour préparer un diplôme en alternance peut s’avérer difficile tant elles sont nombreuses. Quelques questions essentielles vous aideront à arrêter votre choix.

Il existe aujourd'hui un très grand nombre d'établissements qui proposent des formations en alternance et, évidemment, tous ne se valent pas. Pour bien choisir votre école ou votre centre de formation, vous pouvez commencer par vous rendre aux journées portes ouvertes (voir l'encadré ci-dessous) ou aux salons dédiés à l'alternance. C'est l'occasion d'obtenir des réponses claires à quelques questions essentielles.

Voici certains points à examiner pour vous faire une idée de la valeur d'un établissement et vous aider à faire votre choix.

#1. L'école organise-t-elle des ateliers d'aide à la recherche d'une entreprise ?

Méfiez-vous des écoles qui vous affirment qu'elles pourront “à coup sûr” vous trouver une entreprise d'accueil. En effet, même les écoles ou les centres de formation qui ont des partenariats solides et nombreux avec des sociétés ne remettent jamais un contrat en alternance “clés en main”. Au mieux, elles soumettent votre CV aux recruteurs et vous indiquent qui appeler dans telle entreprise partenaire, mais c'est toujours à vous de “transformer l'essai” lors de l'entretien.

À l'inverse, privilégiez les écoles qui vous proposent des sessions de formation à la recherche d'un contrat en alternance : ces ateliers peuvent constituer une aide précieuse pour apprendre à rédiger un CV et une lettre de motivation efficaces.

#2. La formation (ou l'école) est-elle connue des entreprises du secteur ?

La question des partenariats entre les organismes de formation et les entreprises est particulièrement sensible : ceux avec de grands groupes attirent et rassurent les futurs alternants, mais les collaborations avec des PME locales sont également la garantie d'une bonne adéquation entre les formations assurées et le bassin d'emploi local. Le taux de placement, le type de poste et d'entreprise sont autant d'éléments intéressants à connaître pour savoir si le cursus proposé par l'école répond bien à une demande des employeurs.

Pour identifier les établissements qui ont des partenariats solides, une autre démarche peut consister à cibler les entreprises qui vous intéressent et à les contacter pour savoir si elles ont des accords avec des organismes de formation. L'organisation d'un tour de l'alternance par l'école est un bon gage de sérieux.

#3. Que se passe-t-il avec l'école si je ne trouve pas d'entreprise ?

En théorie, les futurs apprentis ont jusqu'à trois mois après le commencement de leurs cours pour trouver une entreprise d'accueil – mais il est quand même bien plus confortable d'avoir signé son contrat en apprentissage avant la rentrée scolaire, c'est-à-dire avant début septembre. En contrat de professionnalisation également, mieux vaut avoir signé son contrat avant le début de la formation.

Pour éviter de fortes déconvenues, il faut donc, avant l'inscription, demander aux écoles visées de quel statut vous bénéficierez si vous ne trouvez pas d'entreprise dans les délais impartis. Dans certains établissements, les alternants sont autorisés à suivre les cours avant d'avoir signé leur contrat, mais, au 31 décembre, ceux qui n'ont pas d'entreprise sont reconduits à la sortie, à moins de payer eux-mêmes leur formation. Une option qui peut se révéler très coûteuse et très loin de la situation espérée

#4. Que se passe-t-il en cas de problème avec l'entreprise ?

Sachez que 28 % des contrats d’apprentissage se terminent par une rupture de contrat. Pour éviter d’en arriver à cette solution radicale, le conseil et l’appui d’un référent au sein de l’école sont essentiels. Un établissement sérieux doit vous garantir que vous disposerez d’un tuteur pédagogique ou d’un référent qui sera votre premier interlocuteur en cas de problème avec votre entreprise. De son côté, celle-ci est tenue par le code du travail de désigner un maître d’apprentissage, ou un tuteur (dans le cadre du contrat de professionnalisation), qui vous accompagnera.

#5. Que faire si mon entreprise me conseille une école plutôt qu'une autre ?

Si l'entreprise qui vous intéresse le plus vous conseille une école en particulier, mieux vaut suivre cette recommandation – ce qui ne doit pas vous empêcher de vous inscrire dans plusieurs établissements. Certaines grandes sociétés ne recrutent pratiquement pas en dehors des partenariats noués, souvent de longue date, avec différentes universités, écoles de commerce ou écoles d'ingénieurs.

#6. Faut-il choisir une école proche de l'entreprise ?

En alternance, votre vie va se partager entre deux lieux : l'école ou le centre de formation et l'entreprise. Avant de choisir un établissement, renseignez-vous bien sur le temps et les conditions de trajet. Pourrez-vous emprunter les transports en commun (train, bus, métro) ? Les horaires sont-ils compatibles avec vos cours ? Devrez-vous utiliser votre véhicule ? Entre la nécessité d'avoir parfois un second logement et le budget transport (achat d'une voiture ou d'un deux-roues, obtention du permis…), l'alternance peut aussi avoir un coût. Pour économiser votre argent et votre énergie, il sera peut-être plus judicieux de choisir une école proche de chez vous ou facilement accessible par les transports en commun.

#7. Quel sera mon emploi du temps ?

Pour bien choisir sa formation en alternance, il faut avoir en tête les spécificités des contrats d'apprentissage et de professionnalisation : profitez des forums de l'alternance ou des portes ouvertes pour questionner les représentants de l'établissement sur les méthodes pédagogiques et sur les conditions de validation des compétences sur le terrain, en entreprise. Il faut prendre le temps de discuter avec les professeurs et ne pas oublier de vous faire préciser l'emploi du temps type, afin de pouvoir anticiper la façon dont sera organisé votre temps de travail à l'entreprise et à l'école.

Visitez les écoles

Allez à la découverte des locaux, si vous en avez la possibilité. C'est la meilleure façon de vous assurer que l'école visée est suffisamment équipée (ateliers, matériel, etc.) pour vous offrir une formation professionnelle de qualité. C'est aussi l'occasion de discuter avec des élèves.
Certains CFA (centres de formation d'apprentis) ont un internat : n'hésitez pas à vous y rendre. Si cette formule, souvent moins onéreuse qu'un loyer dans le privé, permet de sérieuses économies, elle impose certaines contraintes, liées notamment à la vie en collectivité et aux horaires. Il vaut mieux les connaître avant de vous engager.