1. Un “Pacte” pour intégrer la fonction publique via l’alternance
Décryptage

Un “Pacte” pour intégrer la fonction publique via l’alternance

Envoyer cet article à un ami

Nom de code : Pacte, ou parcours d'accès aux carrières de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et de la fonction de l'État. Le Pacte permet de se former en alternance aux métiers de la fonction publique de catégorie C (postes d'exécution).

Originalité de ce programme : il ne privilégie pas les parcours exemplaires, mais plutôt les profils de jeunes, de 16 à 25 ans révolus, sans qualification, ou n'ayant pas atteint le niveau bac. Pendant un ou deux ans, ils alternent cours et stages sur le terrain.

La formation, qui est choisie en fonction du poste à occuper, permet d'acquérir un niveau bac au plus. Elle doit obligatoirement être inscrite au RMFPT (Répertoire des métiers de la fonction publique territoriale). La partie théorique est assurée par différents types d'établissement : CFA (centres de formation des apprentis), lycées professionnels, GRETA (organismes de formation continue de l'Éducation nationale), centres de la fonction publique…

La rémunération mensuelle brute s'élève à 791 € pour les moins de 21 ans et à 1.007 € pour les plus de 21 ans. Au terme du contrat, et après qu'une commission a rendu un avis favorable, l'apprenti devient fonctionnaire titulaire à l'issue d'une vérification d'aptitude.

Pour en savoir plus et consulter les avis de recrutement des différents ministères, rendez-vous sur la bourse interministérielle de l'emploi public, rubrique Apprentissage.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le contrat d’apprentissage Le contrat de professionnalisation Un “Pacte” pour intégrer la fonction publique via l’alternance