1. Commerce : quels métiers recrutent en alternance ?
Décryptage

Commerce : quels métiers recrutent en alternance ?

Envoyer cet article à un ami
La transmission du savoir-faire est très importante dans ce secteur. L’apprentissage est donc le moyen privilégié de se former. // © Frédéric Maigrot/REA
La transmission du savoir-faire est très importante dans ce secteur. L’apprentissage est donc le moyen privilégié de se former. // © Frédéric Maigrot/REA

Les métiers du commerce de proximité sont pleins d’avenir et peuvent permettre aux plus motivés de devenir leur propre patron en créant ou en reprenant un commerce : dans les prochaines années, un grand nombre d’entreprises seront à céder.

Quels métiers ? Quels diplômes ?

Chocolatier, crémier-fromager, cordonnier, fleuriste, traiteur... Les métiers du commerce sont connus de tous et bénéficient d'un bon potentiel de sympathie. Les formations les plus répandues et les plus demandées par les employeurs sont les CAP (certificats d'aptitude professionnelle), les BP (brevets professionnels) ou les BM (brevets de maîtrise).

Pour les métiers de l'alimentation, les classiques sont les diplômes de boucher, boulanger, charcutier-traiteur, pâtissier, poissonnier, et également chocolatier, confiseur, glacier. La majorité des alternants du secteur est en contrat d'apprentissage, les contrats de professionnalisation étant plutôt destinés aux personnes en reconversion.

À lire aussi : Les métiers du commerce et de la distribution

Les perspectives de recrutement en alternance

L'alternance est une évidence dans ce secteur d'activité : la plupart des recruteurs étant d'anciens apprentis, ils ont à cœur de transmettre leur savoir-faire. En contrepartie, un haut niveau d'engagement est attendu. Les 300.621 entreprises de l'alimentation (artisanat et commerce de proximité) accueillent à elles seules, tous les ans, presque 80.000 apprentis.

Isabelle Bricard, secrétaire générale de la CGAD (Confédération générale de l'alimentation en détail)

"Certains métiers de l'artisanat et du commerce de l'alimentation ont plus de difficultés pour recruter. L'image des métiers s'est considérablement améliorée ces dernières années et le nombre de demandes dans la boucherie artisanale, par exemple, ne cesse de progresser."

Où se renseigner ?

• Le site de la CGAD donne des chiffres clés, des infos sur les métiers et la formation, un annuaire des établissements de formation.
La chaîne YouTube de la CGAD dresse les portraits des lauréats Rabelais des jeunes talents en 2015.
 La DGE (Direction générale des entreprises) vous informe sur l'actualité du secteur.
• La Bourse de l'apprentissage diffuse des offres dans toute la France pour décrocher un contrat (en apprentissage ou en professionnalisation).
• Sur le portail de l'artisanat et de la petite entreprise, vous pouvez consulter des fiches métiers avec les coordonnées de membres de la Confédération nationale par métier.