1. Industrie : quels métiers recrutent en alternance ?
Décryptage

Industrie : quels métiers recrutent en alternance ?

Envoyer cet article à un ami
Un atelier de l'usine Petit Bateau, à Troyes (10). // © HAMILTON/REA
Un atelier de l'usine Petit Bateau, à Troyes (10). // © HAMILTON/REA

Les métiers de l’industrie ne cessent d’évoluer, à tous les niveaux de poste. Le numérique est présent dans tous les ateliers (machines à commandes numériques), tous les bureaux (ordinateurs) et dans toutes les professions, des ouvriers aux ingénieurs.

Quels métiers ? Quels diplômes ?

Si l'industrie est une filière porteuse, elle n'attire pas suffisamment les jeunes, et notamment les jeunes femmes. Plus généralement, certaines professions souffrent d'un manque d'attractivité : technicien contrôle non destructif, technicien matériaux et quasiment tous les métiers de la productique et de la mécanique. Pourtant, ces professions s'exercent dans de nombreux secteurs, comme l'aéronautique, l'automobile, l'électronique et la métallurgie, où les entreprises recrutent des professionnels compétents scientifiquement, mais pas uniquement. Celles-ci ont aussi besoin de commerciaux, de comptables… L'apprentissage est une voie privilégiée pour se former à ces métiers et accéder rapidement à un emploi.

À lire aussi : Les métiers de l'industrie

Côté diplômes, depuis plusieurs années, la tendance est à une hausse du niveau de qualification, mais l'offre de formation est en souffrance d'après les recruteurs qui dénoncent le faible choix de carrière à caractère scientifique. Les apprentis en bac pro sont moins nombreux et les entreprises du secteur se tournent de plus en plus vers les BTS (brevets de technicien supérieur), licences pro et diplômes d'ingénieur.

De nombreux bacheliers pro continuent en BTS, avec un taux de poursuite d'études de 40 %. À bac+2, les entreprises recrutent des BTS maintenance des systèmes option systèmes de production, conception de produits industriels, conception des processus de réalisation de produits option production sérielle… Elles recherchent aussi des ingénieurs généralistes et des ingénieurs spécialisés dans l'électronique, les systèmes embarqués, la conception et l'écoconception.

Les perspectives de recrutement en alternance

L'industrie apprécie les alternants : les centres de formation de la profession accueillent environ 25.500 jeunes chaque année en contrat d'apprentissage et 14.500 en contrat de professionnalisation. Sans compter ceux qui suivent leur cursus en lycée professionnel. L'alternance est une voie naturelle d'entrée dans l'industrie : 80 % des apprentis sont en poste 6 mois après leur formation. Il s'agit d'une filière royale d'accès à l'emploi, puisque près des deux tiers des alternants décrochent un CDI dans l'entreprise qui les a accueillis.

L'ambition affichée est d'accueillir 46.000 jeunes en alternance d'ici à 2020, tout en développant la qualité des formations et de l'insertion professionnelle avec un taux de réussite aux examens au moins égal à 85 % et un objectif d'insertion sur le marché du travail de 85 %.

L'énergie, par exemple, offre de nombreuses opportunités. Ainsi le fournisseur de gaz Engie accueille chaque année environ 2.500 nouveaux alternants, principalement dans quatre filières techniques : maintenance, chantier, exploration-réseau et ingénierie.

Gilles Lodolo, directeur emploi-formation à l'UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie)

"Les entreprises industrielles recherchent des compétences à tous les niveaux, du bac pro au diplôme d'ingénieur. Les domaines de formation les plus demandés en alternance sont ceux de la maintenance industrielle, de la productique, de l'électrotechnique, du génie industriel, de l'informatique ou encore de la chaudronnerie."

Où se renseigner ?

• Sur le site des industries technologiques, vous trouverez des infos sur les formations, les salaires, l'actualité du secteur...
• Tous les métiers de l'industrie sont présentés par ceux qui les pratiquent, sous forme de vidéos sur le portail de la DGE (Direction générale des entreprises).