1. Santé et social : quels métiers recrutent en alternance ?
Décryptage

Santé et social : quels métiers recrutent en alternance ?

Envoyer cet article à un ami
Mathieur, éducateur de jeunes enfants. Peu nombreux dans cette profession, les hommes sont bien accueillis par les recruteurs. // © Bertrand Desprez pour L'Étudiant
Mathieur, éducateur de jeunes enfants. Peu nombreux dans cette profession, les hommes sont bien accueillis par les recruteurs. // © Bertrand Desprez pour L'Étudiant

La filière médico-sociale offre des lieux d’exercice très variés : hôpitaux, cliniques, établissements de protection de l’enfance, structures pour personnes handicapées ou qui interviennent sur les problématiques d’insertion sociale et professionnelle.

Quels métiers ? Quels diplômes ?

Orthoptiste, aide-soignant, sage-femme, ingénieur biomédical, manipulateur radio, logisticien : ce sont quelques-uns des 200 métiers de la santé. Plusieurs d'entre eux sont très recherchés, comme les infirmiers, les aides-soignants, ou encore les prothésistes.

À lire aussi : Les métiers du médical et Les métiers du social

Accessibles sans diplôme (brancardier) jusqu'au bac+4 (infirmière puéricultrice), les postes du paramédical n'en demeurent pas moins exigeants : les formations recrutent, pour la plupart, sur dossier ou sur concours (au niveau national ou local), réputés très sélectifs. Pour exercer le métier d'aide-soignant, par exemple, il faut être titulaire du diplôme d'État d'aide-soignant, qui se prépare en 1 an. La formation est ouverte aux personnes âgées de 17 ans au minimum, sans condition de diplôme.

Dans le secteur socio-éducatif, les formations d'éducateur spécialisé, de moniteur-éducateur et d'éducateur de jeunes enfants restent les plus demandées, même si la branche de la protection de l'enfance est un peu moins sollicitée par les jeunes qu'auparavant. La petite enfance, elle, remporte toujours le même succès. Le taux de qualification a nettement augmenté ces dernières années : il y a davantage d'éducateurs spécialisés. Les principaux recruteurs que sont les collectivités territoriales n'ont hélas pas toujours les moyens d'embaucher les profils les plus qualifiés.

Les perspectives de recrutement en alternance

Les recrutements de ces prochaines années seront particulièrement importants dans tous les métiers tournés vers l'aide à la personne et la rééducation. Dans un rapport remis au ministère du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle en 2015, France Stratégie et la DARES (Direction de l'animation de la recher­che, des études et des statistiques) estimaient que 233.000 postes d'aide-soignants et 219.000 postes d'infirmières seraient à pourvoir à l'horizon 2022 et que le métier d'aide à domicile en créerait près de 160.000. Une dynamique favorable aux jeunes en quête d'un contrat d'alternance, puisque le secteur est particulièrement ouvert à ce mode de formation.

De son côté, le secteur social accueille également des apprentis, en particulier de futurs éducateurs spécialisés, des moniteurs-éducateurs et des éducateurs de jeunes enfants.

Maïté Monfouga, chargée de la coordination de l'apprentissage à l'EPSS (École pratique de service social), à Cergy-Pontoise (95)

"Pour certains métiers, comme celui d'éducateur spécialisé, la formation par l'apprentissage est développée depuis longtemps. Les recruteurs sont plus hésitants lorsqu'il s'agit d'accueillir en apprentissage de futurs assistants de service social. C'est un métier dont le titre est protégé et que l'on ne peut exercer sans qualification."

Où se renseigner ?

• Le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé présente les métiers et diplômes du secteur social dans l'onglet "Métiers et concours", et dresse une liste alphabétique des métiers de la santé par famille ou niveau d'études.
• L'ADAPSS Île-de-France (Association pour le développement de l'apprentissage dans les professions sanitaires et sociales) et l'association Santé Solidarité ont formé l'Adaforss (Association pour le développement de l'apprentissage et de la formation aux métiers sanitaires, sociaux et médicosociaux). Vous trouverez sur son site la liste des écoles partenaires dans les domaines du soin, de la petite enfance, de la rééducation, du social…