1. Apprentissage : 7 pistes pour trouver son entreprise à la dernière minute
Boîte à outils

Apprentissage : 7 pistes pour trouver son entreprise à la dernière minute

Envoyer cet article à un ami
Vous avez jusqu'au 31 décembre pour trouver une entreprise et signer votre contrat d'apprentissage. // © plainpicture/Stock4B/STOCK4B-RF
Vous avez jusqu'au 31 décembre pour trouver une entreprise et signer votre contrat d'apprentissage. // © plainpicture/Stock4B/STOCK4B-RF

La rentrée passée, vous n'avez toujours pas d'entreprise d'accueil pour effectuer votre alternance ? L'Etudiant vous donne 7 conseils pour trouver en urgence.

1. Faites vous aider par votre établissement de formation

S'il est plutôt recommandé de chercher dès le printemps une entreprise pour effectuer votre apprentissage, vous avez jusqu'au 31 décembre de l'année en cours pour signer un contrat en alternance. Vous pouvez donc commencer votre formation sans avoir encore trouvé votre organisme d'accueil. Même si c'est d'abord à vous de trouver un employeur, beaucoup de CFA (centres de formation d'apprentis) aident les jeunes dans leurs démarches et proposent des listes d'employeurs potentiels. Sollicitez-les !

Lire aussi : Apprentissage et professionnalisation : comment décrocher un contrat en alternance

2. Trouvez des offres sur Twitter et LinkedIn

Des entreprises sont dans la même situation que vous et recherchent encore des candidats. Avec les hashtags #alternance ou #apprentissage vous trouverez sur Twitter des offres de contrats. Le 19 septembre 2017, sur les réseaux, la région Pays de la Loire par exemple recensait près de 1.000 offres de contrats en alternance sur sa bourse d'emplois. La région Grand Est proposait de son côté plus de 500 offres d'emploi allant du CAP au master.

Sur LinkedIn, en tapant le mot clé "apprentissage" dans le moteur de recherche, vous découvrirez plus de 1.500 offres de contrats en alternance émanant de grandes entreprises, de Dassault Systèmes au Club Med, en passant par Leroy Merlin.

3. Écumez les jobboards, bourses de l'alternance et salons de l'emploi

Les salons en ligne de Pôle emploi proposent encore cet automne des offres d'emploi en alternance. Profitez des nombreux job datings pour déposer votre CV.

Consultez aussi les offres de contrats sur letudiant.fr

N'oubliez pas les bourses de l'alternance mises en place dans la plupart des régions et chambres consulaires : chambres des métiers et de l'artisanat, chambres de commerce et d'industrie, chambres d'agriculture. La carte de France ci-dessous vous propose un lien vers des offres de contrats dans chaque grande région.

Loading...

Loading…

4. Explorez le marché caché de l'emploi

Beaucoup d'offres d'emploi ne sont pas en ligne, jusqu'à 60 % selon certains experts du recrutement ! Parlez de votre recherche de contrat à un maximum de personnes dans votre entourage, proche ou moins proche : camarades d'école ou de fac déjà en entreprise, parents, professeurs, anciens collègues, anciens maîtres de stage… Contactez aussi les syndicats professionnels de votre secteur : ils pourront vous donner des noms d'entreprises qui recrutent en ce moment.

5. Élargissez votre recherche aux PME et entreprises moins connues

"Allez voir des entreprises plus petites et moins connues, préconise Adrien Ducluzeau, le fondateur de La Relève, un cabinet de recrutement spécialisé dans les étudiants et jeunes diplômés. Dans le luxe, à côté de LVMH, Dior ou Chanel, il existe plus de 2.000 structures de moins de 500 personnes qui travaillent aussi dans cet univers".

Lire aussi : Luxe : les métiers qui recrutent

Pensez aux entreprises qui fournissent les entreprises (B to B) et pas seulement à celles plus connues qui fournissent le grand public (B to C). Les premières recherchent autant que les secondes des alternants, mais reçoivent moins de candidatures. Vous multipliez donc vos chances de trouver.

6. Osez le porte-à-porte !

Si vous désirez passer votre CAP de cuisine ou votre BTS MUC ou NRC en alternance, n'hésitez pas à frapper à la porte des restaurateurs et commerçants près de chez vous. "Dans certains secteurs comme le commerce ou la restauration, démarcher directement des entreprises peut fonctionner", préconise ainsi Adrien Ducluzeau. Qui ne tente rien…

7. Envisagez un plan B : stagiaire

Si vous n'avez toujours pas trouvé d'organisme d'accueil pour effectuer votre alternance, n'abandonnez pas votre projet de formation. Dans un premier temps, vous pouvez démarrer votre formation et continuer de prospecter jusqu'au 31 décembre. Ensuite, vous pouvez basculer sur le statut de stagiaire de la formation professionnelle continue. Attention : vous ne pouvez bénéficier de ce dispositif de secours que pendant un an maximum. Votre objectif doit donc être de continuer à trouver un contrat d'apprentissage le plus vite possible. Surtout si votre formation dure plus d'un an !

Le BTP manque de candidats

"Nous manquons de candidats pour apprendre nos métiers en apprentissage", déplore Jacques Chanut, le président de la Fédération française du BTP. Le secteur du bâtiment crée de l'emploi et embauche à nouveau, mais les jeunes manquent à l'appel. "Dans notre bassin de Toulouse, 395 entreprises sont en mesure de prendre un jeune en apprentissage mais n'en trouvent pas", se désole ainsi Thierry Kopacki, le directeur régional du CFA BTP. "Pour des postes de maçons, de coffreurs-bancheurs ou pour les métiers du métal, nous ne trouvons pratiquement aucun jeune." Au niveau national, 4.000 contrats d'apprentissage sont proposés depuis l'été par le réseau CCCA-BTP et plus de 2.000 n'avaient toujours pas trouvé preneur mi-septembre.