1. Baromètre : non, vous ne boudez pas l'apprentissage... au contraire !
Décryptage

Baromètre : non, vous ne boudez pas l'apprentissage... au contraire !

Envoyer cet article à un ami
Pour plus de 8 jeunes sur 10 les études en alternance constituent une voie d'excellence. // © plainpicture/Maskot
Pour plus de 8 jeunes sur 10 les études en alternance constituent une voie d'excellence. // © plainpicture/Maskot

Fin octobre, l'Etudiant vous avait posé des questions concernant l'apprentissage, en passe d'être réformé. Résultats : si vous plébiscitez la formule à 85 %, notamment parce qu'elle permet d'accéder à l'emploi, vous aimeriez que la recherche d'entreprise soit plus facile et que l'image de l'alternance dans la société change.

Promis : le gouvernement veut opérer une "révolution copernicienne" en matière d'apprentissage. Une réforme est donc lancée et les concertations ont débuté le 10 novembre 2017 avec les partenaires sociaux, les régions, les chambres consulaires. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail défendra au printemps un projet de loi censé revaloriser cette voie de formation et faciliter les démarches.

Mais que pensez-vous de l'apprentissage ? Fin octobre, l'Etudiant vous a posé 10 questions. 664 d'entre vous nous ont répondu. Verdict : l'apprentissage, vous êtes pour ! À une écrasante majorité (92,2 %), vous en avez une bonne image. Vous estimez même (à 85,6 %) que c'est une voie d'excellence et qu'il faudrait lui accorder plus de place dans le système scolaire (à 88,9 %). Pour 70 % d'entre vous, les formations en apprentissage ne constituent nullement une voie de garage après un échec scolaire.

L'apprentissage, une voie d'excellence ?

Lire aussi : Alexandre : "Du BTS au diplôme d'ingénieur, je fais toutes mes études en alternance"

La vertu principale reconnue à l'apprentissage ? Il facilite l'insertion professionnelle pour 97 % des personnes interrogées. C'est d'ailleurs ce que vous attendez en priorité de la formule : qu'elle fournisse de l'expérience professionnelle (38,7 %), qu'elle vous apprenne un métier à tous les niveaux de formation (28,6 %) et vous prépare à intégrer le monde du travail (27,2 %).

Consultez aussi : Le calendrier 2018 des salons alternance et apprentissage de l'Etudiant

Faciliter l'obtention d'un contrat

Ce concert de louanges en faveur des formations en apprentissage est assombri par deux bémols. Tout d'abord, les répondants admettent (à 57,8 %) que, contrairement à eux, la société n'a pas une très bonne image de cette voie de formation. Redorer le blason de l'apprentissage auprès des parents, des enseignants et de la société dans son ensemble paraît donc indispensable.

Ensuite, la principale difficulté avec l'apprentissage reste de trouver une entreprise pour effectuer son alternance, un inconvénient mentionnée par 60,7 % des répondants. Faciliter la recherche et l'obtention d'un contrat devra donc être une des priorités de la prochaine réforme.

Lire aussi : Apprentissage : 7 pistes pour trouver son entreprise à la dernière minute

Pas de quoi cependant dissuader une majorité de répondants de suivre tout ou partie de leurs études via l'apprentissage : 62 % l'envisagent tout à fait, et 26 % y songent peut-être.

Que trouvez-vous le plus difficile dans les études en apprentissage ?