Stage de 3e : comment trouver une entreprise d'accueil même sans réseau

La recherche de votre stage de 3e : un casse-tête sans réseau ? Pas forcément ! // © plainpicture/Blend Images/Hill Street Studios

Collégiens, votre stage de troisième est en ligne de mire... mais vous ne connaissez personne pour vous accueillir en entreprise. Nos conseils et nos bonnes adresses pour trouver.

Faire connaissance avec le monde du travail, découvrir des métiers et avancer dans votre orientation : voilà ce à quoi doit vous servir votre stage obligatoire de troisième. Mais il n'est pas facile à 14 ou 15 ans de trouver une structure d'accueil, surtout si vous n'avez pas ou peu de connaissances. Voici comment procéder.

Lire aussi : Réussir son stage de troisième, mode d’emploi

"Exploitez" votre entourage

"Je n'ai pas de réseau !", "Mes parents ne peuvent pas m'aider"… Faux ! Faites cet exercice : notez spontanément toutes les personnes de votre entourage que vous connaissez : oncles, tantes, voisins, frères, sœurs, cousins, parents d'amis, relations associatives ou sportives, etc. Elles peuvent vous aider à trouver une entreprise mais aussi une administration, une association pour vous accueillir en stage. Dites-leur que vous êtes en recherche et demandez-leur de vous communiquer des noms d'autres personnes si elles-mêmes ne peuvent rien pour vous.

Dans certains secteurs (commerce, artisanat, restauration…), vous pouvez aller directement en boutique ou à l'atelier proposer votre CV et votre lettre de motivation. Et pourquoi pas demander à votre médecin, si les métiers de la santé vous tentent !

Faites-vous aider par vos profs et l'équipe de vie scolaire

Demandez en particulier à votre professeur principal, mais pourquoi pas aussi au prof de SVT (sciences de la vie et de la Terre), si les sciences vous intéressent, au prof de technologie si vous aimez le numérique, au prof d'anglais, de sport, etc.

Vos enseignants connaissent des professionnels et peuvent vous donner des contacts. N'hésitez pas à solliciter également l'aide de l’équipe de vie scolaire, du psychologue de l'Éducation nationale, du CPE (conseiller principal d'éducation). Votre établissement scolaire a forcément un réseau d'entreprises pour vous accueillir.

Lire aussi : En stage, les élèves deviennent journalistes, coachs ou avocats

Consultez les banques de stages de troisième

Plusieurs départements ont mis en place des banques de stages "spécial troisième". L'Etudiant en a recensé une dizaine en Île-de-France et en régions. Il vous suffit, par exemple, de cliquer sur le nom d'un département ci-dessous pour accéder immédiatement à des offres.

Utilisez les réseaux pour les jeunes sans réseaux

Si vous êtes collégien dans un établissement situé en REP (réseau d'éducation prioritaire), vous pouvez recourir aux réseaux qui aident les jeunes issus de milieux défavorisés. Par exemple, sur Viens voir mon taf, il vous suffit de créer un compte pour accéder à des offres de stages de troisième.

"En 2016, nous avons trouvé un millier de stages à des collégiens grâce à notre réseau de 300 entreprises : des grands groupes comme LVMH, Lagardère, Servier ou Nespresso, mais aussi des PME (petites et moyennes entreprises) et des artisans", explique ainsi Bastien Le Coz, chef d'entreprise et cofondateur de Un stage et après.

Son association intervient en classe pour préparer les élèves à leur futur stage grâce à des ateliers animés par des professionnels travaillant dans de grandes entreprises. "Le secret pour décrocher un stage, c'est d'être malin ! Vous devez d'abord trouver le métier qui vous intéresse puis la personne en charge de ce métier. Contactez-la directement par mail ou par téléphone", conseille Bastien Le Coz.

Lire aussi : JobIRL, des rencontres jeunes et pro

Autre réseau à connaitre JobIRL.com, qui propose plusieurs centaines d'offres de stages de découverte d'une semaine. Sur ce réseau social dédié aux 15–25 ans, des professionnels s'engagent à répondre aux jeunes qui les sollicitent pour partager leur expérience du métier, la formation qu'ils ont suivie. Ils pourront vous aider dans votre orientation et vous recevront volontiers sur leur lieu de travail.

Frappez à la porte des clubs d'entrepreneurs

"Les élèves peuvent contacter les clubs d'entrepreneurs pour trouver des PME près de chez eux. Il en existe sur tous les territoires", conseille Dany Marin, directrice des programmes chez United Way Tocqueville, une association philanthropique qui développe le programme Un stage pour tous dans les quartiers REP et REP+ du grand Roissy, de Toulouse et de certains quartiers des Hauts-de-Seine.

Sur les sites Web des quelque 10.000 clubs d'entreprises et d'entrepreneurs de France, vous trouverez souvent un annuaire des membres. Contactez-les. Il existe des clubs et réseaux d'entrepreneurs très divers : pour les femmes comme Action'Elles, pour les jeunes dirigeants avec le CJD (qui compte 5.000 dirigeants de moins de 40 ans), pour les jeunes et étudiants entrepreneurs avec le Moovjee, pour les entrepreneurs de quartiers défavorisés, etc.

"L'important, c'est de garder l'espoir : vous allez trouver !", assure Dany Marin. Enfin, n'hésitez pas à vous faire aider par un adulte pour rédiger votre lettre de motivation, écrire un mail ou passer un appel téléphonique. Ce ne sont pas des démarches faciles à effectuer seul au début : demandez un coup de pouce !

Pour aller plus loin