Adieu Philippe !

Philippe Mandry // © l'Etudiant

Philippe Mandry, rédacteur en chef de l'Etudiant, s'est éteint le 22 août. Il était notre phare à tous. Une figure emblématique qui incarnait l'âme de notre rédaction.

Philippe, tu vas tellement nous manquer…

Philippe s'est éteint le 22 août. Il était notre phare à tous à l'Etudiant. Une figure emblématique qui incarnait l'âme de notre rédaction.

Entré comme “vérif” il y a plus de trente ans, Philippe Mandry a marqué de son empreinte notre journal. Rédacteur en chef du mensuel pendant de longues années, celui qui était devenu notre "Monsieur Palmarès" était estimé de tous.

Quand d'autres se seraient lassés, lui gardait une vivacité d'esprit, une curiosité pour tout ce qui touchait à l'éducation et à l'actualité des écoles. Ses dernières amours professionnelles s’étaient portées sur les data, pour lesquelles il se passionnait et sur lesquelles il avait toujours envie d’échanger.

Jamais avare de son temps, il détricotait durant des heures toutes les données qu'il repérait ou récoltait avec son équipe, pour leur donner un sens et les rendre utiles aux lecteurs en quête de décryptage.
Un art de la pédagogie qu'il exerçait aussi auprès de nous tous à l'Etudiant : chacun, des stagiaires recrutés par ses soins cet été encore, à la direction même du journal, peut dire qu'il a appris de lui. Soucieux du lecteur, il veillait à chaque détail, allait chercher l'information rare et restait exalté à la pensée de "sortir un coup", comme on dit dans notre jargon.

À l'idée de ne plus le voir arriver chaque matin – toujours d'humeur égale – à la rédaction, de ne plus l'entendre faire des jeux de mots pince-sans-rire, de ne plus s'amuser de sa gourmandise à chaque fois que quelqu'un de l'équipe apportait des douceurs, de ne plus échanger avec lui sur l'actualité culturelle et les voyages (sa passion), de ne plus pouvoir s'appuyer sur sa force tranquille quand les bouclages sont tendus… à l'idée de ne plus avoir à nos côtés cette mémoire de l'Etudiant, nous sommes profondément attristés.

L'Etudiant fait part de sa profonde tristesse, adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches, et tient à rendre hommage à ce journaliste d'exception qui a tant apporté à la rédaction.

Merci Philippe, on te doit tant.

Philippe Mandry était rédacteur en chef à l'Etudiant. Il avait d'abord rejoint la rédaction comme “vérificateur d’infos” en 1981, avant d’être intégré en 1985 et de prendre en charge la rédaction en chef de lensemble des publications à partir de 1994. Il était le maître d’œuvre de la "cellule data", créée en 2016. Philippe venait de fêter ses 60 ans, le 26 juillet.

Pour adresser à Philippe un ultime message, vous pouvez participer au livre d'or ouvert par l'Etudiant en écrivant à livredorpmandry@letudiant.fr.