Coût des études, bourses, jobs... Quel budget pour la Suisse ?

En tant qu’étudiant, il est possible de travailler jusqu'à quinze heures par semaine durant les périodes de cours, et à temps plein pendant les vacances scolaires. // © Mark HENLEY/PANOS-REA

Bientôt des études en Suisse ? Quels sont les frais de scolarité ? Êtes-vous éligible à une bourse ? Pouvez-vous travailler sur place ? Le point sur le coût des études au sein de la Confédération helvétique.

La Suisse est une destination appréciée des étudiants, attirés par l’offre de formation de la république helvétique. Notez toutefois que la vie est plus chère en Suisse et que si vous partez en dehors d'un échange, vos frais d’études peuvent s'envoler très rapidement.

Swiss-European Mobility Programme, l’alternative à Erasmus+

La Suisse ne faisant plus partie du programme Erasmus+ depuis 2014, impossible d’en bénéficier pour votre mobilité étudiante. En revanche, un programme parallèle crée par la Confédération suisse, le Swiss-European Mobility Programm, a été mis en place pour permettre aux étudiants européens d’effectuer un séjour dans une des universités du pays sans avoir de frais de scolarité supplémentaires à payer.

Un coût de formation (très) variable

Si vous partez en dehors d’un programme d’échange, vous devrez payer des "taxes" universitaires. Leur coût varie en fonction de la branche d’études, de la durée de la formation et de l’établissement choisi.

Pour les universités cantonales, comptez en moyenne entre 1.000 et 2.000 CHF, soit entre 450 et 1.800 € par an, excepté pour l’université de la Suisse italienne dont les frais peuvent grimper jusqu’à 4.000 CHF par an (environ 3.600 €) et l’université de Saint-Gall où le master et le Bachelor coûtent respectivement 3.126 CHF et 3.326 CHF, soit plus de 2.800 € et 3.000 € chacun.

Attention également aux taxes des Hautes écoles pédagogiques (HEP) et des Hautes écoles spécialisées (HES) : les plus chères peuvent coûter jusqu’à 6.500 CHF par an (5.700 €).

Peu de bourses disponibles

Côté bourses, rares sont les universités à proposer des aides aux étudiants étrangers. Quand c'est le cas, elles sont attribuées sur des critères d'excellence à des étudiants en cycle master ou doctorat.

Mais différents organismes offrent des aides complémentaires. La fondation de la Vocation, par exemple, permet aux 18–30 ans de réaliser un projet (dont un voyage d'études à l'étranger) grâce à 20 prix d'une valeur de 8.000 €.

Lire aussi : Étudier en Suisse : comment choisir son université

Autre piste : les collectivités territoriales. Votre ville, votre département ou votre région proposent peut-être des aides aux étudiants. À titre d'exemple, la région Île-de-France a mis en place la bourse AMIE (Aide à la mobilité internationale), comprise entre 250 et 450 € par mois, selon le revenu des parents.

Se trouver un job étudiant

En tant qu’étudiant, il est possible d’exercer une activité salariée jusqu'à quinze heures par semaine durant les périodes de cours, et à temps plein pendant les vacances scolaires.

Mais avant de commencer votre activité, vous devrez demander une autorisation de séjour. L’annonce doit être faite auprès de la commune de votre domicile. Vous obtiendrez ensuite un permis de travail catégorie B, réservé aux longs séjours.

Coté offres d’emplois, les services les plus demandés sont les cours de soutien. Mais les domaines de compétences recherchés sont divers : garde d’enfants, vente… de nombreuses portes sont ouvertes. N’hésitez pas à visiter la plate-forme de jobs de votre université une fois inscrit(e) .

En général, les jobs étudiants sont rémunérés à l’heure ou au mois. Comptez entre 25 et 32 CHF de l’heure (de 21 à 28 €) pour un cours privé donné à un élève, et 12 CHF de l’heure pour du baby-sitting en soirée (environ 10 € ).

Informations pratiques

Swiss Universities récapitule les taxes universitaires demandées par les établissements pour l'année 2017–2018.

Le site de l'université de Lausanne détaille les tarifs des jobs étudiants.

Celui de l'université de Genève renseigne sur les conditions d'obtention d'un job en Suisse.

Pour aller plus loin