Jobs étudiants à la demande : comment choisir sa plate-forme Web ?

Vous trouverez toutes sortes de jobs sur les plates-formes Web multi-tâches. // © Plainpicture/Kniel Synnatzschke

Trouver un job "sympa" en quelques clics et adapté à votre emploi du temps ? C'est la promesse de certaines plates-formes Web de jobs à la tâche. Ces entreprises se différencient par leur mode de fonctionnement et d'accompagnement. Quelques points pour vous y retrouver.

Faire un inventaire, assurer l'accueil d'un événement, distribuer des flyers dans la rue, préparer des commandes pour un site de e-commerce, saisir des données comptables… Autant de petits boulots accessibles à tout un chacun, qui supposent d'être disponible quelques heures par-ci, par-là, et qui ne sont – normalement – pas trop pénibles physiquement.

Lire aussi : Coursier à vélo : comment choisir sa plate-forme ?

Ces dernières années, plusieurs entreprises du numérique (JobyPepper, StaffMe, Side, etc) se sont positionnées sur ce créneau, se faisant les intermédiaires entre clients et "jobbeurs" potentiels. Ces plates-formes visent principalement les étudiants, de façon plus ou moins explicite. Mais pour quelles conditions de travail ? Suivez le guide.

L'inscription est-elle sélective ?

Généralement, pour accéder aux offres de jobs, il vous suffit de vous inscrire en ligne et parfois de passer un bref entretien téléphonique (Side) ou vidéo (StaffMe). Conditions sine qua non cependant : être majeur, avoir un statut de micro-entrepreneur, être étudiant ou jeune diplômé. De fait, vous n'êtes pas embauché par la plate-forme, mais bien prestataire des clients que la plate-forme vous fournit…

Chez JobbyPepper, votre statut d'étudiant est vérifié, tandis que chez Side ou StaffMe, le questionnaire se fait sur du déclaratif. Attention : chez StaffMe, la limite d'âge est fixée à 27 ans. Quand il a lieu, l'entretien à distance a pour but de vérifier votre savoir-être et votre motivation. Aucun niveau de diplôme n'est demandé !

Suis-je assuré de gagner un minimum ?

Tout dépend ici de la politique de la plate-forme. Certaines demandent aux entreprises qui cherchent des jobbeurs de payer un minimum de l'heure : c'est le cas de Side et de StaffMe (15 € brut de l'heure). Chez JobyPepper, on vous laisse décider de votre tarif horaire, mais on vous encourage à ne pas demander moins de 12 € brut.

Lire aussi : Baby-sitting : comment choisir sa plate-forme de jobs ?

Brut ? Et oui ! À ces montants, il faut retirer souvent une commission de la plate-forme (3 € chez StaffMe et Side) et les charges sociales que vous devez à l'État via l'Urssaf, en tant qu'entrepreneur. L'indépendance, ici, a un coût ! Résultat : vous êtes généralement payé entre 9 et 11 € net, a minima. Rien n'empêche vos clients de vous payer plus… et cela arrive !

Quand suis-je payé ?

En fonction des plates-formes et de la durée de vos missions, vous recevez votre rémunération à la fin de chaque mission (Side) ou à un autre rythme. Chez JobyPepper, cela peut être toutes les deux semaines ou à la fin des missions. Chez StaffMe, si la mission est de moins de sept jours, vous êtes payé à la fin, sinon, toutes les semaines.

Si je me déplace et que la mission n'a pas lieu ?

Chez StaffMe, vous êtes payé au moins le temps du déplacement en cas d'annulation par le client en dernière minute, et l'entreprise doit au minimum payer à la plate-forme deux heures de travail, quoi qu'il en soit (comme chez Side). Chez JobyPepper, on assure que le cas de figure est rare.

Suis-je couvert quand je travaille ?

Side vous propose une assurance responsabilité civile gratuite, et JobyPepper travaille à en mettre une en place. Chez StaffMe, les dirigeants estiment que cette couverture n'est pas adaptée, et sont en lien avec des partenaires pour proposer des offres d'assurance aux tarifs négociés.

Lire aussi : Sécurité sociale et complémentaire santé : tout savoir sur les mutuelles étudiantes

L'assurance en cas de problème lors de la mission ne vous couvre pas en cas de maladie ou autre… Or, en tant que micro-entrepreneur, votre protection sociale, celle du RSI (le régime social des indépendants), est très faible (maladie, retraite) ou inexistante (chômage). Side devrait en conséquence proposer d'ici la fin de l'année une assurance protection sociale à tarif avantageux pour ses "siders"… En tant qu'étudiant, vous êtes normalement couvert par l'assurance maladie étudiante. À vous de mesurer les risques, en particulier si vous êtes jeunes diplômés.

Quel accompagnement ?

N'attendez pas des plates-formes de jobs qu'elles vous offrent des cours d'anglais intensif pour une mission chez des clients étrangers… Cependant, la plupart vous guident dans vos démarches administratives via des FAQ (foires aux questions) et via une hotline téléphonique (Side) ou par tchat (StaffMe, JobyPepper).

Sachez que les plates-formes n'ont pas le droit de créer votre statut de micro-entrepreneur à votre place. En outre, le statut suppose que vous éditiez des factures à vos clients, c'est-à-dire les entreprises ou vous effectuez votre mission. Certaines plates-formes sont dotées d'un générateur de factures automatique, qui vous évite de la paperasse inutile.

Quid de vos compétences ? Chez Side, des mini-modules de "formation" en ligne sont conçus, parfois avec les entreprises clientes, pour vous préparer aux spécificités d'un métier. Ils durent en moyenne une trentaine de minutes. Chez JobyPepper, vous pouvez être briefé par les équipes pour certaines missions.

Pour aller plus loin