1. Bac ES 2017 : nos pronostics en philosophie
Boîte à outils

Bac ES 2017 : nos pronostics en philosophie

Envoyer cet article à un ami
Quels sujets risquent de tomber en philosophie au bac ES 2017 ? // © l'Etudiant
Quels sujets risquent de tomber en philosophie au bac ES 2017 ? // © l'Etudiant
Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac ES 2017 : nos pronostics en philosophie Bac ES 2017 : nos pronostics en histoire-géographie Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet en histoire (épreuve majeure) Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet en histoire (épreuve mineure) Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet en géographie (épreuve majeure) Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet de philosophie Bac ES 2016 : les sujets probables en mathématiques Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet de SES sur la crise économique actuelle Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de SES sur les mouvements sociaux Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de SES sur le développement durable Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de SES sur la mobilité sociale Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de SES sur le marché du travail Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet d’histoire (États-Unis) Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet de géographie (Afrique et développement) Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de géographie (puissance américaine) Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet d’histoire (Asie et Guerre froide) Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet d’histoire (nouvel ordre mondial) Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de géographie (mondialisation Nord et Sud) Bac ES 2015 : corrigé d'un sujet de philosophie (le travail) Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de philosophie (nature) Bac ES 2015 : corrigé d’un sujet de philosophie

Candidats au bac ES (économique et social) 2017, à quels sujets de philo vous attendre en juin prochain ? Voici nos pronostics, basés en partie sur les avis d’enseignants. Mais attention : gare aux impasses !

L’épreuve de philosophie au bac ES, moins importante que pour la série L au niveau du coefficient (4, contre 7 pour les littéraires), s’appuie néanmoins sur un programme bien fourni, puisqu’il compte 20 notions. "Il y a une tendance à proposer en ES des sujets en lien avec le travail, la société, les échanges, l’histoire, bref, les sciences humaines", estime Gilles Vervisch, enseignant de philosophie au lycée Paul-Émile-Victor d’Osny (95). "Il y a souvent des sujets qui renvoient au travail et à la société", confirme Christine Leroy, enseignante de philosophie au lycée de l’École internationale bilingue de Paris (17e).

smiley-probable Les sujets les plus probables

Impossible de passer à côté du cours sur "la société et les échanges". "Par échange, on entend tout ce qui touche au commerce, mais aussi à la parole et à la justice", explique Clémentine Gourdon, enseignante au lycée en Forêt à Montargis (45).

L’enseignante conseille de réviser cinq gros chapitres du programme, qui permettent peu ou prou de faire face à n’importe quel sujet : la société donc, mais aussi la liberté, l’État, la vérité et la conscience. "Ces notions de subjectivité, de devoir, la question de l’échelle individu/groupes irriguent tous les sujets", commente l’enseignante.

D’une façon générale, les sujets liés à la morale (faisant intervenir le bonheur, la liberté, le désir), font partie de ceux qui tombent le plus souvent. Idem pour l’art. "Cette notion fait figure de favori quelle que soit la série, on le voit dans les annales", souligne Gilles Vervisch.

smiley-a-reviser Pensez à réviser aussi

Attention cependant aux révisions notion par notion ! "Il faut toujours envisager les thématiques en les rapprochant entre elles", conseille Gilles Vervisch. De fait, les sujets touchant à la politique sont souvent associés à la question de la vérité, le bonheur avec la vertu, la liberté au droit et à la justice.

Pour Clémentine Gourdon, certains sujets précis peuvent tomber, comme le langage, la technique, la justice. Ici aussi, il est plus sage de les envisager en lien avec les autres notions du programme.

smiley_neutre Les sujets les moins probables

Il ne s’agit pas de faire d’impasse, mais sachez qu’il y a peu de chances pour que les notions suivantes fassent l’objet d’un sujet en tant que tel : la religion et l’inconscient. "La religion au sens du rapport à Dieu ne peut figurer dans un sujet, explique Clémentine Gourdon. Tout ce qui touche à la métaphysique est trop complexe." Au demeurant, c’est plutôt la notion de croyance à laquelle il faut réfléchir, en rapport avec la connaissance.

Autre conseil : ne pas tomber dans le piège des exemples contemporains. "Il ne faut jamais oublier que les sujets renvoient à des questions universelles, qui ne se posent pas spécialement dans notre contexte français du XXIe siècle", prévient Clémentine Gourdon.  "Évitez de raconter votre vie ou de tout ramener à la question de l’argent", renchérit Gilles Vervisch. L’idée de l’épreuve de philosophie est justement de tester voter capacité à prendre de la distance. Bref, oubliez l’actualité et vous ferez des correcteurs heureux !

Le tableau ci-dessous recense le nombre de fois où chaque notion du programme a été abordée dans les sujets depuis 2013. La colonne de gauche indique les pronostics de l’Etudiant pour 2017. À noter que certains sujets peuvent faire appel à plusieurs thèmes.

Nos pronostics 2017Notions2016201520142013
Le sujet
smiley-probable La conscience x x
smiley_neutre L’inconscient
smiley_neutre Autrui
smiley-probable Le désir x
La culture
smiley-a-reviser Le langage
smiley-probable L’art x x
smiley-probable Le travail et la technique
smiley_neutre La religion
smiley-probable L’histoire x
La raison et le réel
smiley_neutre La démonstration x
smiley_neutre L’interprétation x
smiley_neutre La matière et l’esprit
smiley-probable La vérité x x
La politique
smiley-probable La société et les échanges x
smiley-a-reviser La justice et le droit
smiley-probable L’État x
La morale
smiley-probable La liberté x x x
smiley-probable Le devoir x
smiley-probable Le bonheur

Des exemples de sujets corrigés pour vous entraîner
- Corrigé du sujet 1 de philosophie du bac ES 2016
- Corrigé du sujet 2 de philosophie du bac ES 2016
- Corrigé du sujet 3 de philosophie du bac ES 2016

L’épreuve en bref

L’épreuve écrite de philosophie dure 4 heures (coefficient 4 en ES). Vous avez le choix entre trois sujets : deux dissertations et une explication de texte. Chaque sujet porte généralement sur plusieurs notions du programme.

La dissertation est un exercice qui consiste à répondre à la question posée par le sujet. La question n’attend pas une réponse arrêtée (oui ou non), mais implique d’exposer le problème qu’elle soulève. Il s’agit de traduire par écrit votre réflexion

L’explication de texte est une sorte de dissertation sur une question posée implicitement ou explicitement par un texte. Vous devez analyser précisément ce texte, dans son contenu comme dans sa forme, pour dégager ses enjeux philosophiques.