1. Bac ES 2017 : conseils pour réussir l’épreuve des TPE
Coaching

Bac ES 2017 : conseils pour réussir l’épreuve des TPE

Envoyer cet article à un ami
Bac ES - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Bac ES - Conseils pour réussir // © Juliette Lajoie
Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac ES 2017 : conseils pour réussir l’épreuve des TPE Bac ES 2017 : comment préparer l’oral des TPE

Ce que les correcteurs attendent de vous

À l’oral, le jury va vous interroger sur la manière dont vous avez abordé vos TPE, sur la façon dont vous vous êtes organisé au sein du groupe, sur votre investissement personnel. Prouvez que vous avez su travailler en équipe.

Expliquez comment vous vous êtes orienté vers vos sources, de la plus générale à la plus précise. Il peut s’agir d’interviews, de livres, de sons…

Montrez que votre projet vous a enthousiasmé. “Des élèves moyens peuvent réaliser de très bons TPE s’ils trouvent leur sujet motivant”, assure Christine Guimonnet, professeure d’histoire-géographie au lycée Paul-Claudel de Laon (02).

Les TPE sont le reflet d’un travail régulier. N’espérez pas produire un bon travail si vous vous y prenez au dernier moment et si vous prenez l’exercice à la légère.

Ce qui rapporte des points

Pour votre production finale, choisissez une forme plus originale qu’un dossier de 30 pages manuscrites : affiches, représentation théâtrale, journal intime, magazine, vidéo, etc., vous avez le choix. Vous pouvez illustrer votre propos par des documents, des photos, des schémas, etc.

Mais attention : il ne faut pas que cela prenne tout votre temps de passage. Il ne faut pas non plus qu’un problème technique vous mette dans l’embarras. Enfin, il ne faut pas faire de l’illustration pour “faire de l’illustration”. “Il faut que cela soit fait de manière intelligente et appropriée”, résume Christine Guimonnet.

À l’oral, donnez la parole à chaque membre du groupe, de façon équilibrée. Les professeurs apprécieront mieux la prestation d’un élève bien intégré à son groupe que de se trouver face à un élève timoré ou qui tire la couverture à lui. De même, il n’est pas question que l’un d’entre vous fasse tout le travail et que les deux autres se reposent sur lui.

Ce qu’il ne faut pas faire

Pour réaliser votre dossier. Ne recopiez surtout pas ce que vous trouvez sur Internet ! Par honnêteté intellectuelle, mais aussi parce qu’on peut tomber sur tout et n’importe quoi sur le Web. Si vous l’avez fait, il est encore temps de changer des paragraphes avant le passage à l’oral. Demandez-vous de qui provient l’information (une source officielle ?) et de quand elle date.

À l’oral. Le nez dans vos papiers, vous lisez votre dossier de synthèse en faisant fi de l’examinateur. Erreur ! Essayez de rendre votre exposé vivant. Pour cela, préparez des fiches où sera consigné un plan avec vos idées principales. Vous les développerez en parlant le plus naturellement du monde, la tête relevée, la voix claire. Sans gigoter à tort et à travers, vous pouvez animer votre prestation avec des gestes.