1. Bac L 2018 : nos pronostics en philosophie
Coaching

Bac L 2018 : nos pronostics en philosophie

Envoyer cet article à un ami
Quels sujets risquent de tomber en philosophie au bac L 2018 ? // © l'Etudiant
Quels sujets risquent de tomber en philosophie au bac L 2018 ? // © l'Etudiant

Candidats au bac L (littéraire) 2018, à quels sujets de philo vous attendre en juin prochain ? Voici nos pronostics, basés en partie sur les avis d'enseignants. Mais attention : gare aux impasses !

Première épreuve de l'année de terminale, coefficient 7... La philo, c'est l'examen star du bac, en particulier pour les candidats de série littéraire. Vous aurez le choix entre une dissertation ou un commentaire de texte, à traiter en quatre heures. Deux enseignants de philosophie vous dressent le panorama des sujets possibles pour la dissertation. Un seul peut concerner un ou plusieurs chapitres du programme à la fois. "Il y a ceux très précis, qui font appel à une question de cours (exemple : "Le langage ne sert-il qu'à communiquer ?") et ceux transversaux qui croisent 3 ou 4 notions. Je conseille aux élèves de prendre la deuxième catégorie car ils sont plus libres et les lectures des correcteurs sont plus ouvertes", indique Gilles Vervisch, professeur de philosophie au lycée Paul-Émile-Victor d'Osny (95).

smiley-probable Les sujets les plus probables

Parmi les chapitres qui ont de fortes chances de tomber, on trouve "la plupart des notions autour de la raison et du réel : la démonstration, l'interprétation, la vérité, théorie et expérience…", assure Clémentine Gourdon, professeure de philosophie au lycée Pasteur de Strasbourg (67).

Autre thème récurrent : la morale. "La liberté, qui fait partie de cette thématique, se voit régulièrement en L, et souvent en rapport avec la justice et le droit (des sujets en lien avec l'euthanasie ou la désobéissance civile,…), la société, l'État", précise Gilles Vervisch. D'ailleurs, renchérit Clémentine Gourdon, "la liberté ne tombera pas seule mais il faut en connaître les notions, dans le cas par exemple d'une question sur l'inconscient, le travail, le désir, l'État." Morale, justice et droit peuvent aussi se retrouver ensemble : "Les lois peuvent-elles être injustes ?".

Par ailleurs, "les notions sur la culture ont tendance à apparaître régulièrement, c'est plutôt à la mode. Il y a notamment un chapitre à connaître absolument : l'art. Il tombe chaque année dans au moins une des séries", insiste Gilles Vervisch. "Il ne faut pas négliger non plus tout ce qui traite de la perception et de la conscience, de même que le bonheur", estime Clémentine Gourdon.

smiley-a-reviser Pensez à réviser aussi

D'autres chapitres ont les faveurs des enseignants. Pour Gilles Vervisch, ceux sur "la nature et la technique sont plutôt dans l'air du temps. On se rend compte que les concepteurs adaptent les sujets aux problématiques contemporaines." "Vous devez vous attendre de plus en plus à des questions sur le vivant, la technique, confirme Clémentine Gourdon. C'est un thème contemporain et je verrais bien un sujet comme 'Le vivant a-t-il des droits ?'".

En outre, l'existence et le temps "peut surprendre", avertit Clémentine Gourdon. "Il n'y aura pas de questions comme "Quel est le sens de la vie ?" ou "Qu'est-ce que le temps ?" mais on peut penser à des sujets autour du devoir de mémoire par exemple", ajoute Gilles Vervisch.

Par ailleurs, l'histoire "tombe régulièrement", pour Clémentine Gourdon, qui ajoute que si "la politique a peu de chances de tomber en dissertation, c'est susceptible d'être dans les textes".

smiley_neutre Les sujets les moins probables

"Il y a peu de sujets sur le désir et le devoir", indique Clémentine Gourdon. "La matière et l'esprit tombent rarement, ajoute Gilles Vervisch. Même chose pour la religion : c'est trop sensible et les élèves ont du mal à prendre du recul, à voir cela comme un fait social. C'est dommage car ça les intéresse beaucoup."

Les chapitres sur le langage et autrui sont également, selon les deux profs, en recul. "Autrui était à la mode dans les années 1980-1990, mais a, depuis, tendance à disparaître", analyse Gilles Vervisch. Selon lui, les notions autour du devoir sont "très pointues", et l'enseignant a "l'impression que les sujets sur l'inconscient se font de plus en plus rares. On est de moins en moins sur des problèmes existentiels et métaphysiques, mais davantage sur des questions sociales et morales."

Le tableau ci-dessous recense le nombre de fois où chaque notion du programme a été abordée dans les sujets depuis 2013. La colonne de gauche indique les pronostics de l’Etudiant pour 2018. À noter que certains sujets peuvent faire appel à plusieurs thèmes.

Nos pronostics 2018 Notions 2017 2016 2015 2014 2013
Le sujet
smiley-probable La conscience
smiley-probable La perception x x
smiley_neutre L’inconscient
smiley_neutre Autrui
smiley_neutre Le désir x
smiley-a-reviser L’existence et le temps x
La culture
smiley_neutre Le langage x
smiley-probable L’art x
smiley-a-reviser Le travail et la technique
smiley_neutre La religion
smiley-a-reviser L’histoire
La raison et le réel
smiley-probable Théorie et expérience x x x x
smiley-probable La démonstration x
smiley-probable L’interprétation
smiley-a-reviser Le vivant x
smiley_neutre La matière et l’esprit x
smiley-probable La vérité
La politique
smiley-probable La société x
smiley-probable La justice et le droit x
smiley-probable L’État
La morale x x
smiley-probable La liberté x x
smiley_neutre Le devoir x x
smiley-probable Le bonheur x

L’épreuve en bref

L’épreuve écrite de philosophie dure 4 heures (coefficient 7 en L). Vous avez le choix entre trois sujets : deux dissertations et une explication de texte. Chaque sujet porte généralement sur plusieurs notions du programme.

La dissertation est un exercice qui consiste à répondre à la question posée par le sujet. La question n’attend pas une réponse arrêtée (oui ou non), mais implique d’exposer le problème qu’elle soulève. Il s’agit de traduire par écrit votre réflexion

L’explication de texte est une sorte de dissertation sur une question posée implicitement ou explicitement par un texte. Vous devez analyser précisément ce texte, dans son contenu comme dans sa forme, pour dégager ses enjeux philosophiques.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bac L 2018 : nos pronostics en philosophie Bac L 2018 : nos pronostics en histoire-géographie Bac L 2018 : nos pronostics pour l’épreuve anticipée de sciences Bac 2016 (ES, L) : les sujets et les corrigés de maths Bac L 2016 : les sujets et les corrigés de littérature Bac 2016 : les sujets et les corrigés de physique-chimie (S) et de sciences (ES, L) Bac L 2018 : nos pronostics en mathématiques