1. Bac S 2018 : l’épreuve de mathématiques, à quoi s’attendre
Coaching

Bac S 2018 : l’épreuve de mathématiques, à quoi s’attendre

Envoyer cet article à un ami
Bac S - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie
Bac S - À quoi s'attendre // © Juliette Lajoie

Les candidats de série S disposent de 4 heures pour l'épreuve de mathématiques. Quel est son coefficient ? À quels types d'exercices allez-vous être confronté ? Voici ce qu'il faut savoir.

L’épreuve dure 4 heures et elle a pour coefficient 7 (ou 9 si vous choisissez cette discipline comme enseignement de spécialité).

Lire aussi : Bac S : conseils pour réussir l'épreuve de mathématiques

Le sujet comporte de 3 à 5 exercices (le plus souvent 4 ou 5), indépendants les uns des autres, et notés sur 3 à 10 points. L’un d’eux, noté sur 5 points, diffère pour les candidats ayant choisi la matière en spécialité.

Lire aussi : Bac S : les révisions pour l'épreuve de mathématiques

Vous pouvez tomber sur différents types d’exercices : des QCM (questionnaires à choix multiples), des exercices classiques sur un chapitre ou portant sur différents chapitres du programme.

Lire aussi : Bac S : si vous passez l'épreuve de mathématiques à l'oral de rattrapage

FAQ
La calculatrice est-elle autorisée ?
En théorie, la calculatrice peut être interdite. Mais ce n’est pas le cas dans la pratique. Encore faut-il savoir s’en servir… N’achetez pas le dernier modèle hyperpuissant la veille du bac. Familiarisez-vous bien avec toutes ses fonctions. “Vérifiez que les piles ne sont pas usées. C’est tout bête mais cela peut créer un vrai problème”, prévient Rémi Bellœil, professeur au lycée René-Cassin à Montfort-sur-Meu (35).

Peut-on emporter deux calculatrices ?
Emportez donc une calculatrice de rechange. Mais attention : celle-ci devra rester dans votre sac, car vous n’avez le droit qu’à une seule machine sur la table pendant l’épreuve. Enfin, sachez toujours qu’il est possible d’enregistrer vos formules dans la mémoire. Les examinateurs ne les effaceront pas avant l’épreuve. “Mais si vous ne connaissez pas votre cours, les chances de réussite sont réduites. Vous prenez vos responsabilités”, prévient Éric Barbazo, professeur au lycée Les Iris de Lormont (33). “Il est illusoire de penser que l’on peut s’en sortir comme cela. Dans les calculatrices, les formules sont souvent illisibles et on peut oublier de s’y référer”, insiste Rémi Bellœil.

Peut-on vous interroger sur des points du programme de première ?
Oui. Il n’est pas rare de tomber sur des questions sur les suites géométriques et arithmétiques ou les probabilités vues avant la terminale. Mais ce ne peut être l’essentiel du sujet.