1. Bac 2013 : les sujets du bac de philosophie tombés au Liban
Boîte à outils

Bac 2013 : les sujets du bac de philosophie tombés au Liban

Envoyer cet article à un ami

Découvrez les sujets qui tombent, pour le lycée français du Liban, lors des épreuves anticipées du baccalauréat 2013, qui ont lieu fin avril. Même si les sujets ne seront pas les mêmes en métropole, ceux du Liban sont, chaque année, un moyen efficace de réviser, et de vous entrainer dans les conditions réelles de l'épreuve, à quelques semaines su grand rendez-vous.  

Bac L, les sujets de philosophie : 

Sujet 1 - Y a-t-il des verités définitives?
Sujet 2 - Est-on plus ou moins libre?
Sujet 3 - Commentaire de texte : AUGUSTIN, Le maître (389)
C'est le signe qui s'apprend par l'objet connu plutôt que l'objet par son signe.
Pour mieux comprendre ceci, suppose qu'en ce moment, nous entendions le mot « tête » pour la première fois. Nous ignorons si c'est seulement un simple son de voix ou s'il possède aussi une signification et nous cherchons ce qu'est cette « tête » (...). Si donc, tandis que nous cherchons, on nous montre du doigt l'objet lui-même, nous apprenons en le voyant le sens du signe que nous avions jusque-là entendu, mais non compris. Or, comme dans ce signe, il y a deux éléments, le son et la signification ; le premier n'est pas perçu, certes, au moyen du signe, mais par le fait que le souffle frappe l'air ; quant à la signification, elle ne l'est qu'en voyant la chose signifiée. Car le doigt tendu ne peut signifier rien d'autre que ce vers quoi il est dirigé. Or, il est tendu, non vers le signe, mais vers le membre appelé « tête ». Ainsi, ce geste ne peut me faire connaitre ni la chose, que je connaissais déjà, ni le signe vers lequel on ne tend pas le doigt. Mais peu importe ce doigt tendu qui, me semble-t-il, est plutôt le signe de l'action de montrer elle-même que celui des choses qui sont montrées, tout comme la préposition : « voici ». On a même l'habitude de tendre le doigt en prononçant cette préposition, de peur qu'un seul signe d'indication ne soit insuffisant !
Par là, je cherche surtout à te persuader, si je le puis, qu'au moyen des signes appelés mots, nous n'apprenons rien, car comme je l'ai dit, la valeur du mot, c'est-a-dire la signification cachée dans le son de la voix, nous l'apprenons quand la chose signifiée est déjà connue, plutôt que cette dernière par la signification.

Bac ES, les sujets de philosophie :

Liban Philo Es 13 by Letudiant.fr



Retrouvez l'Etudiant sur les réseaux sociaux :