Oral du bac 2013 : comment gagner des points ?

Bac 2013 : conseils pour l'oral de rattrapage

Et si vous n’aviez pas le bac à l’écrit ? Pas de panique. Avec nos questions-réponses pour bien appréhender l’épreuve de l’oral, et nos conseils matière par matière, vous avez tous les éléments pour améliorer votre note, et obtenir votre bac.

Virginie Bertereau, Sophie de Tarlé  —  Publié le

Le jour des résultats arrive et le verdict tombe : votre moyenne se situe entre 8 et 10. Vous allez devoir affronter l’oral de rattrapage… En 2011, un peu plus de 17 % des candidats ont dû le passer les épreuves du 2e groupe (17.4 % pour les séries générales, 22 % pour ceux en séries technologiques et 12.5 % pour les séries pros). Près des deux tiers d'entre eux finissent par obtenir le diplôme (respectivement 66 %, 63 % et 60 %) . Voici ce qu’il faut savoir pour faire partie des heureux élus.

Quand se préparer ?


Il est préférable de penser à l’oral dès la sortie de l’écrit, car vous n’aurez que 2 ou 3 jours de révisions entre les résultats et votre date de passage.

En quoi l’oral consiste-t-il ?


Il faut choisir 2 matières à repasser parmi celles que vous avez déjà présentées à l’écrit. D’un groupe d’épreuves à l’autre, les coefficients restent les mêmes. Dans chaque discipline, le jury retient la meilleure des 2 notes obtenues. Le jour J, vous disposez d’environ 20 minutes de préparation pour 20 minutes d’exposé. Dans les faits, il est rare de tenir 20 minutes devant l’examinateur. Celui-ci peut donc en profiter pour vous poser des questions afin d’approfondir ou d'expliciter certaines parties de votre exposé.

Quelles matières choisir ?


Ne vous focalisez pas uniquement sur les matières qui affichent de gros coefficients. Il est souvent judicieux (tout dépend des points qui vous manquent) de repasser celles où vous avez réalisé des contre-performances. Si vous avez obtenu 11/20 de moyenne toute l’année en histoire-géo mais seulement 5 au bac : foncez !

L’examinateur dispose-t-il de votre dossier scolaire ?


Oui… mais, en théorie, il a reçu la consigne de ne pas le consulter avant l’épreuve pour ne pas être influencé par le travail de l’année au moment de vous noter. Le dossier est ouvert par le jury lors de la délibération.

Comment faut-il se présenter le jour J ?


Adoptez une tenue classique, même s’il fait chaud. Montrez-vous souriant, attendez que l’examinateur vous invite à vous asseoir, à tirer un sujet et à parler. Respirez bien pour faire redescendre la pression.

Pouvez-vous demander votre note ?


Les professeurs n’ont pas le droit de vous communiquer votre note à la fin de votre exposé. N’insistez pas pour la connaître. De toute façon, celle-ci peut être ensuite harmonisée avec l’ensemble des résultats obtenus par les candidats. Et ne vous fiez pas à l’expression de l’examinateur : elle peut être trompeuse.
 

L’avis des experts
Géraldine de Saint-Palais, éditrice responsable des ouvrages de concours, et Patrick Gonidou, directeur éditorial aux éditions Nathan.
"Dédramatisez la situation !"
"Le jour de l’oral, il faut prendre possession de l’espace (se tenir bien droit, poser ses feuilles devant soi sur la table, son sac à ses pieds), ne pas révéler son stress par des gestes parasites (se toucher sans cesse les cheveux, se tortiller sur sa chaise). Il est également important d’avoir un bon échange avec l’examinateur : le regarder dans les yeux, susciter son intérêt en se montrant ouvert d’esprit, sincère et naturel, se laisser le temps de la réflexion lorsqu’il pose des questions. Si l’examinateur est en désaccord, il ne faut pas se déstabiliser : il est également là pour tester vos convictions. Enfin, il faut continuer à sourire quoi qu’il arrive et dédramatiser la situation : cet entretien n’est pas la fin du monde !"

Virginie Bertereau, Sophie de Tarlé

Sommaire du dossier
Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Filtrer :

Commentaires
0


Nos vidéos

Les établissements à la une

globalExam_300_250

OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site