L’écoute active

Gestion - MDO
Terminale STMG

Un chapitre qui revient souvent dans les études de cas avec des questions du style :
« Comment peut-on mettre en application une écoute active lors d’un entretien ? »

 

L’ECOUTE ACTIVE


Un chapitre qui revient souvent dans les études de cas avec des questions du style :
« Comment peut-on mettre en application une écoute active lors d’un entretien ? »

1. Qu’est ce que « l’écoute active »


C’est une attitude qui va faciliter l’échange. Elle nous conduit non pas à parler de nous mais à  réellement écouter l’autre.

2. Les techniques de l’écoute active


Il faut tout d’abord créer un bon climat relationnel en ayant une attitude neutre, en acceptant l’autre, en faisant preuve d’empathie.

Il faut également s’abstenir de tout jugement.

     * Commencer l’entretien par une question ouverte.

     * Utiliser les questions miroirs, c'est-à-dire, répéter dans la question le dernier propos de l’interlocuteur.

     * Laisser à l’interlocuteur le temps de formuler ses réponses.

     * Ne pas hésiter à formuler ses réponses en termes de « sentiment ». Ex : vous semblez rassuré par cela…

     * Si l’interlocuteur est hors sujet, le ramener doucement au thème.

     * Synthétiser de temps en temps les propos de l’interlocuteur.

 

Il n'y a aucune évaluation pour l'instant.


Soyez le premier à l'évaluer

Donnez votre évaluation
L’écoute active
* Champs obligatoires
Votre commentaire
Vos notes
Clarté du contenu
Utilité du contenu
Qualité du contenu