1. Affelnet : ce qui change en 2017
Décryptage

Affelnet : ce qui change en 2017

Envoyer cet article à un ami
La procédure d'affectation des élèves de 3e en lycée a été modifiée. Découvrez les changements qui ont été apportés à Affelnet. // © PlainPicture / OJO
La procédure d'affectation des élèves de 3e en lycée a été modifiée. Découvrez les changements qui ont été apportés à Affelnet. // © PlainPicture / OJO

Bientôt l’heure de choisir votre futur lycée. Et donc de vous frotter à Affelnet, le logiciel qui classe les souhaits d’orientation des élèves de 3e et qui leur attribue une place dans un établissement. Pour vous aider à obtenir celui de votre choix, l’Etudiant vous explique toutes les nouveautés de la procédure en 2017. Attention casse-tête !

Du nouveau pour Affelnet. Après la réforme du collège et les modifications apportées au brevet, la procédure d’affectation des élèves de 3e en lycée connaît elle aussi quelques changements en 2017. 

Lire aussi : Dix questions pour tout savoir sur Affelnet

Un nouveau calcul des résultats scolaires

Comme les années précédentes, pour classer les demandes des élèves, Affelnet prend en compte leur adresse mais aussi leurs résultats scolaires. Et l’évaluation des élèves au collège ayant changé, il fallait modifier son calcul dans le logiciel. Deux éléments sont désormais comptabilisés : la maîtrise du socle commun par l’élève (12.000 points au maximum à Paris) et son niveau scolaire en 3e (4.480 points au maximum à Paris). 

En clair, pour chacun des huit items du socle (langue française, langages mathématiques, langues étrangères et régionales…), vos professeurs décident en conseil de classe de votre niveau auquel correspond un nombre de points : maîtrise insuffisante (10 points) ; maîtrise fragile (25 points) ; maîtrise satisfaisante (40 points) ; très bonne maîtrise (50 points). Le total de ces points forme la première note prise en compte par Affelnet. 

 Lire aussi : Les nouvelles modalités d’évaluation des élèves en collège

Le second élément renseigné dans le logiciel correspond à vos résultats trimestriels dans chacune des disciplines. Vos notes sont là aussi converties en points. 

Un nouveau barème dans l'académie de Paris

Cette modification du calcul des résultats scolaires change pour toutes les académies. En revanche, chaque rectorat peut décider de modifier ses critères d'affectation des élèves en fonction de ses caractéristiques. C'est notamment le cas à Paris où le nombre d'élèves et d'établissements est particulièrement important. Dans l'académie, l’affectation en lycée général et technologique est réalisée au sein de quatre districts. Cette année, la cartographie reste inchangée de même que le nombre de vœux à formuler (huit) mais un nouveau barème est mis en place.

L'académie de Paris compte quatre districtsEst (Ier, IIe, IIIe, IVe, Xe, XIe, XIIe, XIXe et XXe arrondissements), Nord (VIIIe, IXe, XVIIe et XVIIIe arrondissements), Sud (Ve, VIe, XIIIe et XIVe arrondissements), Ouest (VIIe, XVe, XVIe arrondissements). Il est plus compliqué d’avoir certains établissements dans le nord-est de la capitale où la pression démographique est forte.

Désormais, les résultats scolaires comptent pour 8.000 points, de même que le critère géographique. Afin d'assurer à chaque élève une affectation dans son district, tout collégien qui demande un lycée de son secteur obtient un bonus de 8.000 points. Enfin, dernier critère pris en compte : l'attribution d'une bourse qui donne lieu à un bonus de 4.000 points. 

Un plafond de 50 % de boursiers par lycée

Si le nombre de points change, l'académie insiste sur le fait que l'équilibre entre les différents critères (niveau scolaire, domicile et bourse) reste le même. Néanmoins, pour éviter une trop grande concentration d'élèves boursiers au sein d'un même établissement comme en 2016 où le lycée Turgot en comptabilisait plus de 80 %, le rectorat fixe un maximum de 50 % de places par établissement.

Des changements dans d'autres académies

Mais Paris n'est pas la seule académie à opérer des changements. À Lyon, par exemple, de nouveaux bonus sont créés pour les élèves boursiers et ceux qui demanderaient une formation rare dans la région ou dans une zone limitrophe de l'académie. Alors, n'hésitez pas à consulter le site de votre rectorat pour vous tenir informer des dernières modifications. 

Le calendrier de l'affectation en lycée à Paris

Chaque académie a son propre calendrier. Voici celui de Paris.

En mai, une fiche préparatoire à la saisie des vœux est remise aux élèves. C'est sur ce document que les familles doivent mentionner les choix d’établissements et de formations. Une fois complétée et signée, elle doit être remise au professeur principal selon un calendrier déterminé par le collège. C'est l'établissement qui se chargera de saisir les vœux dans l’application Affelnet.

Le 8 juin, la famille est informée de la décision d’orientation du chef d’établissement.

Le 14 juin, se tient la commission d’appel de 3e.

Le 30 juin, se déroule le 1er tour d’Affelnet. Chaque élève reçoit le résultat de l’affectation à la fin de la dernière épreuve écrite du brevet. 

Du 1er juillet au 5 juillet, l'élève doit s'inscrire dans son lycée d’affectation. S’il est affecté en seconde générale et technologique, il formule à ce moment-là des vœux relatifs aux enseignements d’exploration dispensés en classe de seconde. 

Du 4 juillet au 7 juillet, les élèves qui n'ont pas reçu d'affectation reformulent des vœux auprès de leur collège en fonction des places encore disponibles. 

Le 11 juillet, les familles sont informées des résultats du 2e tour d’Affelnet. Les élèves ont alors jusqu'au 13 juillet pour s'inscrire dans l'établissement. Ceux qui n'auraient pas encore de place doivent reprendre contact avec leur établissement d’origine. C'est à la fin du mois d'août que leur dossier sera étudié au sein d'une commission d’affectation.