1. Devenir délégué de classe : une expérience à tenter
Décryptage

Devenir délégué de classe : une expérience à tenter

Envoyer cet article à un ami
Des missions variées sont confiées au délégué de classe. // © Phovoir
Des missions variées sont confiées au délégué de classe. // © Phovoir

Les délégués participent aux réunions de délégués, au conseil de classe, de discipline et, pour ceux qui sont élus représentant des délégués (ou délégués des délégués), au conseil d'administration. Mais leur rôle ne se limite pas à cette présence.

Un rôle à prendre au sérieux

Pour les adultes comme pour les élèves, les attentes à l'égard des délégués sont importantes. Pour Laurence Ripoche, proviseure adjointe à Créteil (94), "le délégué représente les élèves de sa classe, il est leur porte-parole. Quand il y a un problème, ce sont eux que je convoque et que j'écoute en premier". Julie Clot, principale d'un collège des Hauts-de-Seine (92) insiste, quant à elle, sur leur prise d'initiative : "J'attends des délégués qu'ils fassent des propositions notamment pour améliorer la vie du collège".

Même son de cloche côté élèves. Pour Julie en 4e, "le délégué est élu pour défendre ses camarades". Oscar, en 2nde et délégué depuis la 6e, en est convaincu : "C'est à lui d'organiser des dîners de classe et de proposer des projets, comme de tenir un journal au collège par exemple". Julien, en 4e, renchérit : "Charge au délégué de signaler au principal ou au CPE [conseiller principal d'éducation] que ce sont toujours les mêmes qui passent les derniers à la cantine".
  

Avoir le bon profil

Des missions qui exigent donc de s'investir pour le compte de ses camarades. Les responsabilités ne vous font pas peur ? Vous aimez prendre des initiatives ? Vous savez vous montrer convaincant et ne craigniez pas les professeurs… Vous avez toutes les qualités pour être un bon délégué. Et ce n'est pas parce que vous n'êtes pas un grand comique ou le plus populaire de votre classe que vous n'avez aucune chance de l'emporter.

Les qualités du délégué ? "Généreux, dynamique, convaincant, répond sans hésiter Agnès Fuentor, CPE à Bordeaux (33). "L'essentiel du ‘travail’ de délégué consiste, en effet, à défendre les intérêts des autres, cela exige de s'y intéresser vraiment". Il doit aussi être discret "dans la mesure où il peut être amené, de par sa fonction, à avoir accès à des informations confidentielles", pointe Laurence Ripoche. Pour Chloé, en 2nde, "le délégué doit être persévérant et capable d'argumenter". Julie Clot insiste, de son côté, sur la maturité du délégué : "Il doit être capable de prendre position sur des problématiques susceptibles de concerner l'ensemble du collège".
  

Formation au programme

Des responsabilités donc, qui ne s'improvisent pas : tous les élus débutent leur mandat par une formation à leurs nouvelles fonctions. Pour Agnès Fuentor, "lors de ces formations, les délégués prennent conscience qu'en ayant un espace de parole dans toutes les instances du collège et un droit de vote, comme n'importe quel membre au conseil d'administration, ils ont un vrai rôle à jouer". Zélie en 2nde, confirme : " En 3e, au conseil d'administration on a voté pour un voyage, les parents étaient contre mais grâce à notre voix, il a pu se faire".
  

Une expérience valorisante

Si vous pensiez que les délégués se tournaient les pouces, c'est raté. Mais quelle expérience ! "Entre une plus grande aisance à l'oral, une ouverture sur la vie du collège, et la prise d'initiatives, les avantages à occuper la fonction de délégué ne manquent pas", insiste Laurence Ripoche. Pour Basile, qui s'est engagé dans le CVL (conseil de vie lycéenne) c'est de son "expérience de délégué au collège que date son envie de s'engager". "Sans parler du fait que c'est un moyen de se faire mieux connaître des profs et de la direction, et même d'être bien vu", glisse Zélie dans un sourire. Alors à vos campagnes !

Sommaire du dossier
Retour au dossier Devenir délégué de classe : une expérience à tenter Devenir délégué de classe : comment faire campagne Conseils de classe et d'administration : comment assurer comme délégué de classe