1. Collège : réussir votre rentrée en cinquième
Décryptage

Collège : réussir votre rentrée en cinquième

Envoyer cet article à un ami
En cinquième, les élèves découvrent une nouvelle langue vivante et les enseignements pratiques interdisciplinaires. // © Ian HANNING/REA
En cinquième, les élèves découvrent une nouvelle langue vivante et les enseignements pratiques interdisciplinaires. // © Ian HANNING/REA

Si cette année réserve moins de surprises que la sixième, pas question de relâcher ses efforts. Plus de liberté, EPI, nouvelle langue vivante… Voici quelques-unes des nouveautés qui vous attendent si vous intégrez une classe de cinquième à la rentrée.

Vous entrez en cinquième cette année ? Vous ne devriez pas avoir trop de surprises ! “Il n'y pas de grands changements entre la sixième et la cinquième”, souligne Olivier Buon, professeur d'histoire-géographie au collège Léopold-Sédar Senghor, à Ifs (14). Cette nouvelle année rime aussi avec “moins d'inquiétudes”. “Les élèves de cinquième ne sont plus les petits du collège. Ils ont pris leurs marques dans l'établissement.”

Garder le cap après la sixième

Si la classe de sixième s'apparentait davantage à du “cocooning”, la cinquième vous laissera “un peu plus de liberté”. Pour autant, “il ne faut pas se laisser aller ou abandonner le travail en classe, recommande Olivier Buon. Vous devez au contraire penser à travailler vos bases, ce sur quoi vous avez eu du mal en sixième, car cela va se compliquer au fur et à mesure”, prévient l'enseignant.

Autre conseil : participer en cours ! “C'est une bonne habitude à prendre pour ensuite être à l'aise en quatrième, la prochaine marche du collège.”

Une nouvelle langue vivante…

En cinquième, votre emploi du temps change légèrement : une heure d'EPS et de mathématiques en moins, mais davantage de sciences et de langues vivantes. En effet, avec la réforme du collège en place depuis la rentrée 2016, la LV2 redouble. Elle ne s'enseigne plus à partir de la quatrième mais démarre dès la classe de cinquième - voire dès la sixième dans les cas des classes bilangues. Au programme : la découverte d'une nouvelle langue et de son vocabulaire pour apprendre à parler de soi, de son environnement (famille, amis)… “On élargit progressivement le cercle du vocabulaire autour de l'élève”, explique Gilles Graber, professeur d'espagnol en cinquième et quatrième au collège Anatole-France, à Marseille (13).

null

… et de nouveaux enseignements interdisciplinaires 

Autre changement probable : les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), qui nécessitent de nouvelles méthodes de travail. “C'est la grande nouveauté" de la réforme du collège de 2016, estime Marie Soulié, enseignante de français au collège Daniel-Argote, à Ortez (64). En 2016-2017, les EPI n'étaient pas proposés en sixième, mais ils pourront l'être à partir de la rentrée 2017.

D'une durée de deux à trois heures par semaine, les EPI doivent vous permettre de travailler un même projet dans plusieurs matières et donc avec plusieurs professeurs. Une note chiffrée peut être attribuée ainsi qu'une appréciation sur le bulletin trimestriel. Mais, surtout, vous pouvez présenter au nouvel oral du brevet un des projets préparés lors des différents EPI.

“Les élèves vont pour la première fois être confrontés à la mise en relation de plusieurs programmes et on va leur demander de réaliser une production. Ils vont apprendre à être un peu plus autonomes”, explique la professeure. Ses recommandations : “Anticiper et planifier son travail, être capable de travailler à plusieurs dans un groupe et essayer d'être très actif en classe.” Vous l'aurez compris, pour réussir, la clé est de s'investir en cours.

Un accompagnement personnalisé pour toutes les classes

La rentrée 2016 a vu la mise en place de la réforme du collège. La rentrée 2017 va connaître quelques légères modifications. En cinquième, quatre heures par semaine seront consacrées aux "enseignements complémentaires", c'est-à-dire aux enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et à l'accompagnement personnalisé (AP).  La nouveauté de 2017 est que chaque établissement va désormais répartir à sa manière les horaires entre EPI et AP. Vous pourrez avoir 3 heures d'EPI et 1 heure d'AP, ou l'inverse, ou bien encore une répartition différente.

L'accompagnement personnalisé, qui était avant 2016 réservé aux élèves de sixième, concerne désormais tous les collégiens. Intégré aux cours et d'une durée d'une à deux heures par semaine, il doit permettre de répondre aux besoins de chacun. Il peut prendre différentes formes (en classe entière avec des sous-groupes, avec intervention des professeurs de différentes matières) et proposer divers contenus : un travail sur l'orientation, la méthodologie, une remise à niveau…

À noter : les horaires sont les mêmes sur l'ensemble du collège, soit 26 heures de cours par semaine quel que soit le niveau avec 1h30 de pause à midi.