En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long
Actu | Gouvernance

Avec l'AACSB, une première accréditation pour l'ISC Paris

Cécile Peltier  |  Publié le

0

ISC Paris, école de management
Après l'obtention du label AACSB, l'ISC Paris vise l'AMBA et Equis. // © R-P RIBIERE

L'ISC Paris a obtenu, jeudi 16 février 2017, le précieux label américain, AACSB. L'école de management parisienne devient ainsi la 23e institution française à intégrer ce club désormais très prisé.

Différenciantes, les accréditations internationales pour les grandes écoles françaises ? Plus vraiment. Indispensables ? Certainement, pour qui "veut s'inscrire dans la globalisation", reconnaît Bruno Neil, le directeur général de l'ISC Paris. Son établissement vient de décrocher, avec l'AASCB, sa première accréditation. C'est l'organisme américain qui a éventé l'annonce, jeudi 16 février 2017, par voie de communiqué.

L'école de management parisienne est la 23e institution française à décrocher le prestigieux label, détenu au plan mondial par 786 business schools issues de 53 pays. "Cette accréditation récompense la stratégie mise en place depuis cinq ans", résume Bruno Neil, en poste depuis septembre 2014. L'objectif de ce plan ? "Structurer l'école et son organisation", "intégrer des procédures qualité en matière de gestion et de pilotage des programmes" et "faire progresser la qualité de la qualification des professeurs et de la recherche, à travers le recrutement de nouveaux enseignants-chercheurs", énumère-t-il.

CAP SUR EQUIS ET AMBA

Dans leur rapport, réalisé entre le 4 et le 7 décembre 2016, les auditeurs de l'AACSB ont notamment salué la qualité des programmes (programme grande école, Bachelor et MBA) et des contributions intellectuelles de l'établissement ; la pertinence de sa stratégie de "clusters", afin d'améliorer la qualité et la productivité du corps professoral en matière de recherche, ou encore l'originalité du projet pédagogique, fondé sur les entreprises étudiantes.

Ce nouveau label permettra à l'école de poursuivre son internalisation, à "travers la mobilité des étudiants dans des universités AACSB" et "la délocalisation de certains programmes chez des partenaires étrangers", cite Bruno Neil qui entend poursuivre sur sa lancée, alors qu'il doit présenter le nouveau plan stratégique de l'école le 7 mars prochain.

Un dossier de candidature a été déposé auprès de l'AMBA (Association of MBAs) pour le MBA de l'établissement et auprès de l'organisme européen Equis.

Cécile Peltier  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :