En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long
Actu | International

Accueil des étrangers : Campus France souhaite avancer sur la question du guichet unique

Mathieu Oui  |  Publié le

2

Pour développer les dispositifs d'accueil et de guichet unique pour les étrangers à la rentrée 2014, Campus France annonce différentes mesures, dont un séminaire au printemps prochain.

Verra-t-on se multiplier les guichets uniques d’accueil des étrangers à la rentrée 2014 ? C’est en tout cas l’un des chantiers de Campus France. Réuni le 16 janvier 2014 à Paris, le conseil d’orientation a fait des propositions en ce sens. Constituée de représentants des différents acteurs impliqués dans l’accueil et le séjour des étudiants étrangers (collectivités locales, associations étudiantes, directions d’établissements, ministères concernés…), cette nouvelle instance consultative de Campus France se réunit une ou deux fois par an.

En mars, un séminaire ouvert aux établissements membres de Campus France devrait permettre d’avancer sur la question du guichet unique. “Il s’agit de définir un modèle idéal de l’accueil des étudiants qui reste assez souple et soit envisagé au niveau des politiques de site”, résume Sophie Béjean, la présidente du conseil d’administration.

Viser les free-movers


“Les établissements sont un peu démunis en matière d’accueil des free-movers, ces étudiants qui s’inscrivent en dehors de tout partenariat et qui représentent 80 % des étrangers accueillis en France”, rappelle de son côté Antoine Grassin, le directeur général de Campus France.

L’objet du séminaire est de mutualiser et diffuser les bonnes pratiques, et donner une impulsion aux établissements. Plusieurs dispositifs d’accueil ont déjà été recensés, à l’instar de celui de la CIUP (Cité internationale universitaire de Paris) qui réunit, à chaque rentrée, tous les administrations et services en lien avec la vie étudiante (service du CROUS, préfecture pour la délivrance du visa, mutuelles, service des transports, etc).

Les établissements sont un peu démunis en matière d’accueil des free-movers, qui représentent 80 % des étudiants étrangers accueillis en France

Informer en amont


Mais l’accueil doit être aussi anticipé dès le départ, en donnant un maximum de renseignements aux étudiants, avant même leur arrivée en France. Pour ce faire, le réseau des espaces Campus France constitue un bon moyen de capter les étrangers. “Nous travaillons, avec plusieurs sites universitaires pilotes, à la définition de contenus, adresses et infos pratiques, qui seront envoyés directement par mail aux candidats au départ”, poursuit Antoine Grassin.

La réflexion est aussi engagée pour créer une application mobile délivrant ces informations directement sur téléphone portable et qui devrait fonctionner pour la rentrée 2014. Des déclinaisons locales de l’application sont également envisagées.

Améliorer la convivialité


Le séminaire pourrait également aborder la question d’une meilleure convivialité entre étudiants, l’accueil des étrangers par leurs homologues français étant un point à améliorer, selon une récente enquête Campus France/TNS Sofres.
Là encore, des initiatives locales, comme le parrainage d’étudiants étrangers ou le logement en familles d’accueil volontaires (pratiqué notamment à Orléans pour l’accueil de jeunes Brésiliens du programme Sciences sans frontières) sont des pistes à creuser.

Mathieu Oui  |  Publié le

2

2 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :