En ce momentEn 2017, le projet Artem passe en réalité augmentée
On en parleClassement de Shanghai 2016 : la France 6e par le nombre d’établissements
Actu | Gouvernance

Arts et Métiers étoffe son réseau d’écoles partenaires

Céline Authemayou  |  Publié le

0

L'ENSMM, installée à Besançon, forme chaque année 900 élèves ingénieurs, dans le domaine de la micromécanique.
À Besançon, l'ENSMM forme chaque année 900 élèves ingénieurs, dans le domaine de la micromécanique. // © ENSMM/P1br

En signant une convention de partenariat avec l’ENSMM de Besançon, Arts et Métiers poursuit sa stratégie : contribuer au développement économique des territoires, en s’appuyant sur le savoir-faire d'établissements leaders dans des secteurs de niche.

Les deux écoles se connaissaient, elles ont décidé de renforcer leurs liens de façon officielle. Le 18 février 2016, Arts et Métiers – qui a retiré de sa communication le terme ParisTech – et l'ENSMM (École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques) ont signé une convention de partenariat, visant à accroître leur collaboration, en matière de formation, de recherche mais aussi de relations industrielles.

"Le partenariat est large et ouvre un grand champ de possibles", se réjouit Bernard Cretin, directeur de l'ENSMM. Les réflexions autour de projets communs ont déjà commencé, notamment en matière de pédagogie. Au sein du Polytechnicum, association regroupant écoles d'ingénieurs et de management de la grande région Bourgogne-Franche Comté, le centre de Cluny d'Arts et Métiers et l'école de Besançon travaillent par exemple à l'élaboration de doubles diplômes, qui pourraient être proposés aux étudiants dès la rentrée 2017.

un marché de niche pour Arts et métiers

En se rapprochant de l'ENSMM, Arts et métiers enrichit son réseau d'écoles associées. Baptisé "Arts et métiers partenaires", ce dernier compte à ce jour l'ESFF (École supérieure de fonderie et de forge), l'ENI Metz et l'ESSA (École supérieure de soudage et de ses applications).

"D'autres conventions devraient être signées, mais nous ne cherchons pas à faire du chiffre", précise Laurent Carraro, directeur général d'Arts et Métiers. "Nous nous positionnons comme un grand établissement de technologie, qui doit avoir la capacité d'agir auprès des acteurs du territoire, qu'il s'agisse des étudiants ou des entreprises. Ces partenariats nous permettent d'accéder à de nouvelles régions, de nouvelles technologies et de nouveaux marchés de niche."

Un gain de notoriété pour l'ENSMM

Ce rapprochement permet à l'ENSMM d'accéder à la puissance du réseau Arts et Métiers. "Cette alliance va sans conteste renforcer notre notoriété, notamment auprès des futurs élèves ingénieurs, concède Bernard Cretin. Faire partie d'un réseau fort nous permettra de rayonner plus aisément et de tisser, nous l'espérons, de nouveaux partenariats. Il s'agit pour nous d'un véritable schéma gagnant-gagnant."

Céline Authemayou  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :