En ce momentEdTech : 12 start-up françaises à suivre
On en parleLe Cneser vote en faveur du projet de loi sur l'entrée à l'université
Actu | Innovation

Aux États-Unis, Ivanka Trump veut faire des EdTech une priorité

Hélène Labriet-Gross  |  Publié le

0

Aux États-Unis, Ivanka Trump veut faire des EdTech une priorité
Ivanka Trump souhaite voir l'enseignement des STEM se développer, en lien étroit avec les nouvelles technologies. // © DOUG MILLS/The New York Times-REDUX-REA

REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. Former les jeunes aux outils technologiques, tel est l'objectif d'Ivanka Trump. La fille – et conseillère – du président Donald Trump entend proposer aux enfants, et ce dès le plus jeune âge, des cours de code. Une initiative que les spécialistes du secteur jugent plus opportuniste qu'avisée.

Dans une tribune publiée dans le quotidien conservateur "New York Post", la fille et conseillère particulière de Donald Trump a annoncé son intention de développer l'enseignement et l'utilisation des technologies à l'école, et ce dès la maternelle. Ce projet répond à la nécessité économique de former les jeunes aux outils technologiques utilisés dans des secteurs d'activité toujours plus nombreux.

Ivanka Trump souligne également l'importance de former les femmes et les minorités afin de répondre à cette demande croissante. Elle rappelle qu'à cet effet, l'administration Trump vient de demander au ministère de l'Éducation d'allouer un budget annuel de 200 millions de dollars (170 millions d'euros) pour favoriser l'enseignements des STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques), et qu'elle-même travaillera étroitement avec ce ministère et celui du Travail pour y parvenir. Les enfants auront accès à la technologie à l'école dès leur plus jeune âge, tandis que des formations et des stages de reconversion seront proposées aux adultes.

où iront les millions ?

Sur le site spécialisé Gizmodo, le journaliste Adam Clark Estes ne manque pas d'épingler le "manque d'originalité" des propos tenus par Ivanka Trump, analysant son implication comme une opération de communication plutôt qu'un réel engagement. Il rappelle que l'enseignement des STEM était l'un des thèmes de campagne d'Hillary Clinton alors que Donald Trump n'en n'a jamais fait cas.

Dans sa tribune, la "First daughter" décrit sa visite d'une école en Virginie, puis une réunion à Detroit, dans le Michigan, avec des représentants du secteur privé qui ont promis d'investir 300 millions de dollars supplémentaires (254 millions d'euros) dans le développement des EdTech. Gizmodo souligne qu'Ivanka Trump n'annonce aucune action concrète, à part l'injection de ces millions. Profiteront-ils aux écoles publiques ou seront-ils détournés vers les institutions privées si chères à la ministre de l'Éducation, Betsy Devos ? Le président Trump a donné carte blanche à la ministre pour en disposer.

Hélène Labriet-Gross  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :