En ce momentSebastian Stride : "Les classements mondiaux ne sont fondamentaux que pour une minorité d'établissements"
On en parlePalmarès 2018 : les écoles d'ingénieurs en mouvement
Actu | Innovation

Avec "Hacke ta fac", l’université de Bordeaux fait sa révolution numérique

Céline Authemayou  |  Publié le

0

Concours d'innovation étudiant Hacke ta fac
En mettant à disposition de la communauté universitaire le code source de son site dédié, l'université de Bordeaux espère voir d'autres établissements s'emparer du projet. // © Université de Bordeaux

L’université de Bordeaux met ses étudiants au cœur de sa transformation numérique avec "Hacke ta fac". Ce concours d’innovation, lancé en janvier 2017, vient de récompenser neuf projets étudiants. Ces derniers doivent être concrétisés sur les campus bordelais avant la fin de l’année.

Une façade de bâtiment interactive, permettant aux passants de jouer à Tetris mais aussi à l'université d'afficher des messages à destination de sa communauté, une plate-forme mobile pour accéder rapidement à tous les services administratifs, une application pour faciliter la livraison de colis entre étudiants... Après deux mois de réflexion et de compétition, neuf projets ont été retenus dans le cadre de Hacke ta fac.

Lancé le 3 janvier 2017 par l'université de Bordeaux, le concours d'innovation avait pour objectif de susciter la créativité et l'esprit d'initiative des étudiants, en les rendant acteurs de la transformation numérique de leur établissement. Durant les deux mois d'ouverture des candidatures, 24 projets ont été déposés sur le site Internet dédié au concours. "Nous nous attendions à avoir beaucoup de dossiers portés par des étudiants d'informatique, mais, en réalité, les profils ont été très variés", constate Antoine Blanchard, chargé de programme innovation numérique au sein de l'établissement bordelais et coordinateur de Hacke ta fac.

Élèves de licence, de master ou doctorants inscrits en droit, économie, sociologie ou encore mécanique... Tous ont proposé des innovations visant à améliorer la vie de campus par l'utilisation du numérique, répartis en huit thématiques (accessibilité, pédagogie, communautés, culture et événements, etc.)

Les étudiants, agents de changement

Le 10 mars 2017, les neuf lauréats ont été récompensés, après l'examen de leur dossier par un jury composé, entre autres, de membres de la présidence de l'université. "Il était important d'avoir un jury politique, pour analyser les innovations à l'aune de la stratégie de transformation de l'établissement", souligne le chargé de projet.

Les étudiants deviendront eux-mêmes des agents de changement, amenant les collègues à se confronter à des problématiques nouvelles.
(A. Blanchard) 

Financé sur des fonds de l'Idex, chaque lauréat a décroché un prix doté de 10.000 euros, lui permettant de concrétiser l'initiative en faisant appel, par exemple, à un prestataire extérieur pour développer une application. Durant toute l'année 2017, les étudiants seront accompagnés par des personnes-ressources au sein de l'université. De quoi faire de "Hacke ta fac" un générateur de transformation, tant au sein de la communauté étudiante que parmi les membres du personnel de l'établissement. "Services informatiques, bibliothèques, service international... Les étudiants seront mis en relation avec différentes structures et deviendront eux-mêmes des agents de changement, amenant les collègues à se confronter à des problématiques nouvelles", espère Antoine Blanchard.

Vers l'essaimage de "Hacke ta fac" ?

Les étudiants lauréats de "Hacke ta fac" ont jusqu'à la fin du mois de décembre pour mettre en œuvre leurs projets. Mais l'université pense d'ores et déjà à une deuxième saison du concours, qui devrait s'ouvrir début janvier 2018. "Certains défis que nous avons fixés aux étudiants sont intemporels, d'autres vont évoluer en fonction des besoins de l'établissement, détaille Antoine Blanchard. L'objectif étant d'avoir des projets cohérents avec la stratégie portée par l'université."

Quant à voir fleurir en France d'autres concours sur le modèle de "Hacke ta fac" ? Il y a quelques jours, Bordeaux a libéré le code source du site web dédié à l'initiative, conçu comme une plate-forme permettant à chaque candidat de poster facilement son projet. Ce code a été communiqué sur les réseaux sociaux. Laissant ainsi chacun libre de le récupérer pour s'en emparer et l'utiliser.

Céline Authemayou  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :