En ce momentJérôme Villot : "Au CNED, l'analyse des traces d'apprentissage devient un sujet incontournable"
On en parleEntrée à l'université : les attendus enfin connus
Actu | Formations

Avec "Learning", LinkedIn joue dans la cour des Mooc

Paul Conge  |  Publié le

1

Linkedin, le siège à San Francisco
Learning donne accès à 9.000 cours, réservés pour le moment aux membres Premium du réseau. // © Hélène Allaire

Le réseau social professionnel LinkedIn vient de lancer sa plate-forme de formation. Baptisée "Learning", elle permet d'obtenir des badges certifiants et d'enrichir ainsi son profil en ligne.

LinkedIn continue de grignoter des parts sur le marché de l'éducation. Le réseau professionnel à la progression fulgurante, récemment devenu propriété de Microsoft, a inauguré le 22 septembre LinkedIn Learning, une ambitieuse plate-forme d'e-learning à destination de ses 450 millions de membres et des entreprises. 

Son lancement en grande pompe à San Francisco intervient un an et demi après le rachat de Lynda.com, site spécialisé dans les cours en ligne, duquel il s'est approprié une large frange des contenus. 

Dès son inauguration, LinkedIn Learning peut ainsi proposer 9.000 cours dont la palette de sujets est vaste : technologies, business, webdesign, informatique, animation 3D... Pour l'instant, seuls les membres "Premium", qui déboursent 26 euros par mois, ont accès aux formations. Ils obtiennent des badges certifiants, qu'ils peuvent afficher sur leur profil.

Mais LinkedIn prévoit déjà des kits pour les entreprises, qui pourront bientôt inscrire leurs employés à ces cours en ligne. Grâce aux nombreux outils d'analyse mis à disposition, la progression individuelle des salariés pourra être surveillée.

LA COURSE AUX BADGES CERTIFIANTS

Après avoir permis aux étudiants, via son "decision board", de trouver l'établissement correspondant à leurs aspirations professionnelles, LinkedIn entend bien les accompagner dans l'évolution de leur carrière. Grâce à cette stratégie, la plate-forme poursuit son objectif : faire en sorte que ses membres soient actifs. Car dès que la course à la popularité virtuelle s'imbrique avec la recherche d'emploi, distribuer des badges certifiants avec Learning incite ses utilisateurs à actualiser leur profil.

En proposant à la fois le gain de compétences et leur affichage pour courtiser les employeurs, "LinkedIn pourrait ainsi devenir un opérateur de formation à part entière", prédisait sur EducPros Sylvain Vacaresse, maître de conférences associé à l'université Rennes 1 et consultant en e-formation.

Jeff Weiner, le patron de LinkedIn, l'a répété : l'éducation est "l'une de [s]es plus importantes priorités", voyant en ce secteur de formidables opportunités économiques. En proposant des formations axées sur la technologie et la programmation, il reste en phase avec les attentes de ses utilisateurs. Dans une récente enquête réalisée par LinkedIn, les développeurs (web et logiciel) occupaient les trois premières places des métiers les plus prisés sur le réseau professionnel.

Paul Conge  |  Publié le

1

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :