En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long
Actu | Gouvernance

Bordeaux INP envisage la création d'une nouvelle école dédiée à l'aéronautique

Laura Makary  |  Publié le

2

Bordeaux INP, groupe public réunissant 6 écoles d'ingénieurs
Bordeaux INP souhaite poursuivre son développement à travers la création d'une nouvelle école à l'horizon 2019. // © Académie de Bordeaux

Forte de cinq écoles d'ingénieurs internes, Bordeaux INP veut se lancer dans la création d'un sixième établissement. Dédié à l'aéronautique et à l'usine du futur, ce dernier entend répondre à la demande forte de main-d'œuvre émanant des PME locales. Il pourrait voir le jour en 2019.

Vers une sixième école d'ingénieurs au sein de Bordeaux INP ? C'est ce qui semble se profiler, à moyen terme, pour le groupement d'écoles d'ingénieurs du Sud-Ouest. Ce dernier travaille actuellement sur un projet d'école dédiée à l'aéronautique et à l'usine du futur, à la production et à la maintenance. La structure rejoindrait ainsi l'ENSC (cognitique), l'ENSCBP (chimie, biologie), l'Ensegid (gestion de l'environnement), l'Enseirb-Matmeca (électronique, informatique) et l'ENSTBB (biomolécules).

Une nouvelle école en 2019

Ce projet n'en est qu'à ses prémices : l'établissement ne devrait pas voir le jour avant 2019, au plus tôt. "Nous préférons prendre notre temps, confie Marc Phalippou, directeur général de Bordeaux INP depuis août 2017. Nous finalisons actuellement la synthèse des besoins exprimés par les entreprises de la région, afin d'écrire le référentiel de compétences des formations. Dans cette optique, nous sommes totalement en adéquation avec la démarche préconisée par la CTI (Commission des titres d'ingénieurs) dans le cadre de création de formations d'ingénieurs. L'étape suivante sera justement de contacter la Commission et préparer un dossier d'habilitation."

Si le groupement s'est rapproché des entreprises, notamment des PME de la région sous-traitantes des grands groupes aéronautiques, il travaille également avec des partenaires académiques, dont l'université de Bordeaux.

Deux nouvelles écoles partenaires

En parallèle de ce projet de nouvelle école, Bordeaux INP souhaite poursuivre son développement à travers de nouveaux partenariats. À ce jour, l'Institut compte deux établissements partenaires, en plus de ses cinq écoles membres : l'ENSGTI, à Pau, et l'ISA BTP, à Anglet.

Avec la création de la région Nouvelle-Aquitaine, l'INP se tourne désormais vers le nord. "Notre établissement souhaite fédérer des écoles de la nouvelle grande région. Nous travaillons donc avec l'Ensci-Ensil, à Limoges, et l'Ensip à Poitiers, qui deviendraient deux nouvelles écoles partenaires", déclare le directeur général.

Celles-ci, associées à la marque INP, proposeraient à leurs élèves des parcours croisés avec d'autres écoles de l'Institut, mais surtout disposeraient d'un accès à la prépa des INP. Les négociations avec l'Ensci-Ensil et l'Ensip pourraient aboutir sur des textes d'association dans les mois à venir.

Laura Makary  |  Publié le

2

2 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :