En ce momentUniversité : cinq espaces qui boostent la vie de campus
On en parleUpec-Upem : la fusion des universités n'aura pas lieu... pour le moment
Actu | Budget, Politique

Budget des universités : la répartition des dotations 2014

Camille Stromboni  |  Publié le

1

L'université d'Avignon © C.Stromboni - juin 2012
L'université d'Avignon © C.Stromboni - juin 2012

TABLEAUX. Les universités ont reçu le détail de leurs dotations 2014, le 13 décembre 2013, ainsi que le nombre de postes attribués dans le cadre des 5.000 nouveaux emplois pour l'enseignement supérieur. Un sujet très sensible, au moment où les difficultés financières des établissements sont fortement dénoncées dans la communauté universitaire.

"Les dotations des universités et des établissements d’enseignement supérieur progressent entre 0,15% et 3,0% par rapport à l’année dernière", a annoncé Geneviève Fioraso vendredi 13 décembre 2013. Le ministère a communiqué à cette date aux établissements leurs dotations 2014.

"La part 'Masse salariale' progresse de 0,2% à 3,0%", indique la ministre dans son communiqué. Sous le triple effet du financement en année pleine des 1.000 créations d’emplois intervenues en 2013, des emplois nouveaux créés en 2014 et du financement des titularisations prononcées au titre du plan pluriannuel de résorption de l’emploi précaire." La part 'Fonctionnement' de la dotation progresse quant à elle "pour les deux tiers des établissements et reste stable pour le dernier tiers", avance Geneviève Fioraso.

EducPros s'est procuré les documents budgétaires qui seront étudiés au Cneser (Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche) lundi 16 et mardi 17 décembre 2013. Voici un tableau sur l'évolution des dotations par université entre 2013 et 2014 (en %).


En pièce jointe de l'article également, le tableau global de l'évolution des moyens des universités (masse salariale, fonctionnement...).

Nimes (1) +7,56
Lyon 3 +2,96
Polynesie Française +2,6
Toulouse 1 +2,34
La Réunion +2,26
Nouvelle-Calédonie +2,04
Angers +2
Lille 2 +1,97
Marne-la-Vallée +1,97
Lyon 2 +1,94
Rennes 2 +1,9
Toulon +1,87
Avignon +1,85
Paris 2 +1,85
Clermont-Ferrand 1 +1,82
Chambéry +1,76
Bretagne-Sud +1,75
Le Mans +1,69
Saint-Etienne +1,55
Montpellier 3 +1,37
Perpignan +1,27
Mulhouse +1,24
Versailles-Saint-Quentin +1,24
Bordeaux 3 +1,23
Tours  +1,22
La Rochelle +1,19
Paris 13 +1,19
Paris 1 +1,1
Lille 3 +0,91
Littoral +0,91
Montpellier 1 +0,84
Paris 10 +0,83
Le Havre +0,8
Grenoble 2 +0,79
Paris 8 +0,78
Antilles-Guyane +0,77
Valenciennes +0,71
CUFR JF Champollion +0,66
Nantes +0,66
Montpellier 2 +0,65
Lyon 1  +0,61
Evry +0,59
Paris 3 +0,59
Dijon +0,57
Amiens +0,55
Lille 1 +0,54
Nice +0,52
Pau +0,51
Grenoble 3 +0,49
Lorraine +0,44
Limoges +0,38
Reims +0,37
Strasbourg +0,35
Rennes 1 +0,3
Artois +0,25
Poitiers +0,25
Toulouse 2  +0,25
Clermont-Ferrand 2 +0,24
Grenoble 1 +0,24
Rouen +0,21
Cergy-Pontoise +0,18
Aix-Marseille +0,16
Caen +0,16
Paris 4 +0,15
Brest +0,13
Paris 12 +0,13
Paris 5 +0,1
Toulouse 3 +0,1
Corse +0,09
Orléans +0,08
Besançon +0,06
Paris 6 +0,05
Paris 7 -0,01
Paris 11 -0,08

(1) Nîmes est un cas particulier : une université de petite taille, où les créations d'emplois ont pour conséquence cette très forte progression.

681 postes pour 61 universités

Voici le nombre de postes attribués "au titre du rééquilibrage des dotations" aux universités , dans le cadre des 1.000 emplois annuels créés dans l'enseignement supérieur.

Etablissements Emplois
Lille 2 41
Lyon 3 33
Angers 30
Paris 13 25
Lyon 1 25
Lyon 2 22
Toulouse 1 21
Clermont-Ferrand 1 20
Marne-La-Vallee 20
Paris 1 20
Saint-Etienne 19
Nîmes 19
Versailles-Saint-Quentin 18
Chambery 18
Cufr Jf Champollion 18
Rennes 2 17
Tours 16
Bordeaux 2 15
Montpellier 2 14
Le Mans 14
Bretagne Sud 13
Montpellier 1 12
Mulhouse 12
Lille 1 12
Paris 10 11
Toulon 10
Grenoble 2 9
Bordeaux 4 9
Montpellier 3 9
Dijon 8
Le Havre 8
Bordeaux 3 8
Limoges 8
Nice 7
La Reunion 7
Valenciennes 7
Avignon 7
Rouen 7
Paris 2 7
Evry-Val D'essonne 6
Nouvelle-Caledonie 6
Polynesie Francaise 6
Nantes 5
La Rochelle 5
Pau 5
Littoral 5
Lille 3 5
Paris 8 5
Perpignan 4
Toulouse 2 4
Antilles-Guyane 4
Amiens 3
Reims 3
Paris 12 3
Clermont-Ferrand 2 3
Orleans 3
Cergy-Pontoise 3
Bordeaux 1 2
Besancon 2
Artois 2
Toulouse 3 1

"Les critères de répartition retenus sont d’une part, la sous-dotation en emplois des universités telle qu’elle est mesurée par le système de répartition des moyens à la performance et à l’activité (le système dit SYMPA- édition 2014) et, d’autre part, le taux de pression en licence", indique le document ministériel.

Geneviève Fioraso a quant à elle insisté, dans son communiqué, sur le fait qu'elle avait demandé à tous les présidents à ce que "ces créations d’emplois [...] bénéficient aux actions les plus efficaces en faveur de la réussite en premier cycle, et notamment à l’orientation et à l’accompagnement des étudiants, à l’innovation pédagogique et aux développements numériques". Un certain nombre d'établissements n'ont en effet pas créé les postes attribués en 2013, en raison des difficultés financières qu'ils rencontrent (lire notre enquête : Que sont devenus les 1.000 emplois).

36 emplois ont également été attribués aux écoles d'ingénieurs. Restent donc 283 emplois pour 2014, qui seront partagés - outre vers d'autres établissements publics, comme les IEP - en fonction des politiques de site.

Camille Stromboni  |  Publié le

1

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :