On en parleCoupes budgétaires à l'université : les étudiants de Clermont montent au front
Actu | Politique

Double diplôme entre l’X et Paris-Sud 11 : une signature en grande pompe

Sylvie Lecherbonnier  |  Publié le

0 commentaire

Double diplôme entre l’X et Paris-Sud 11 : une signature en grande pompe

L’instant se voulait solennel. L’Ecole polytechnique et l’université Paris-Sud 11 ont signé mardi 19 mai 2009 un accord de double diplôme, dans les salons du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en présence de Valérie Pécresse. Chacun des acteurs a insisté sur le caractère symbolique et exemplaire de ce nouveau « cursus intégré de très haut niveau ». Dans un contexte politique mouvementé avec une contestation universitaire qui n’en finit pas, la ministre a souhaité saluer le franchissement de cette « ultime frontière » qui « s’inscrit pleinement dans l’action engagée par le gouvernement pour rapprocher universités et grandes écoles ». Une démarche qui entre aussi dans le cadre de l’opération campus du plateau de Saclay

Un cursus de licence renforcé

Mais de quoi s’agit-il réellement? Les meilleurs étudiants de licence de l’université Paris Sud seront encouragés à passer le concours de l’Ecole polytechnique dédié aux diplômés universitaires. Pour mettre toutes les chances de leur côté, ils suivront des modules de formation complémentaire. « Nous nous appuierons sur nos magistères qui accueillent déjà nos meilleurs éléments à partir de la troisième année de licence », détaille Guy Couarraze, le président de l’université. Une fois à Polytechnique, les étudiants suivront les trois années du cursus puis ils reviendront à l’université pour une dernière année de master afin de recevoir les deux diplômes. Une vingtaine d’étudiants de Paris-Sud 11 devraient être concernés à terme.

Une prépa à l’université

Ce double diplôme répond à la volonté de l’Ecole polytechnique de diversifier ses recrutements. Dix places étaient jusqu’à présent réservées pour des diplômés universitaires français par le biais d’un concours spécifique mais l’Ecole peinait à le faire savoir. Ce nouvel accord permet donc à l’X de se doter d’ « une prépa au sein de l’université », selon les mots de Marion Guillou, la présidente du conseil d’administration de Polytechnique. Un concept qui pourrait s’étendre à d’autres établissements.

L’Ecole polytechnique et l’université Paris-Sud 11 ne souhaitent pas s’arrêter là. Après un double diplôme, neuf masters co-habilités et des projets de recherche commun, la création d’une filière pluridisciplinaire en mathématiques, physique et biologie est aujourd’hui à l’étude.

Sylvie Lecherbonnier  |  Publié le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :