On en parleFusion, association, communauté : la nouvelle carte de France des universités
Actu | Insertion pro

Les diplômés de plus en plus sensibles à la réputation en ligne des entreprises

Céline Authemayou  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

L’enquête annuelle RegionsJob « Emploi et réseaux sociaux », publiée le 28 novembre 2012, révèle l’importance croissante de l'identité numérique en matière de recrutement.

C'est l'un des enseignements de l'enquête RegionsJob "Emplois et réseaux sociaux" : rares (4%) sont les candidats qui décrochent un emploi grâce aux réseaux sociaux. Depuis trois ans, les pratiques sur le web en matière de ressources humaines ont peu évolué : candidats et recruteurs continuent de privilégier les sites emplois.

La question de l'identité numérique est, en revanche, de plus en plus importante : selon l'étude, « les traces laissées sur le web ont une incidence sur notre employabilité. » 68% des recruteurs avouent faire des recherches en ligne pour se renseigner sur les candidats, contre 36% en 2010. Principale fonction : recouper les informations fournies sur les CV. Un quart des DRH écartent ainsi des candidatures, suite à une présence en ligne jugée négative. Ils n'étaient que 8% en 2010.

Du côté des candidats, la réputation en ligne des entreprises est également observée de près. Sites Internet, pages Facebook, comptes Twitter... 87% d'entre eux effectuent une recherche sur les structures auprès desquelles ils souhaitent candidater. Pour plus de deux tiers d'entre eux, les informations positives trouvées sur Internet les poussent à postuler. Dans ce contexte, la valorisation de la marque employeur sur Internet apparaît plus que jamais comme un enjeu stratégique pour les entreprises.

Céline Authemayou  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :