En ce momentLa Nouvelle-Zélande part à la conquête des étudiants européens
On en parleFrédérique Vidal, une pragmatique Rue Descartes
Actu | Gouvernance

Enseignement supérieur : ce qui change au 1er janvier 2017

La rédaction d'EducPros  |  Publié le

0

1er janvier 2017 - Ce qui change
Le 1er janvier est une fois de plus marqué par un certain nombre de fusions et de rapprochements d'établissements. // © Novancia / Grafton Architects / Télécom Bretagne / Ensil /

La vague des regroupements se poursuit, en ce début 2017. Fusions, associations et nouveaux statuts… tour d’horizon des changements survenus dans l’enseignement supérieur depuis le 1er janvier.

Institut Mines-Télécom : Des statuts modifiés et deux nouvelles écoles

Annoncés dès janvier 2015, les nouveaux statuts de l'Institut Mines-Télécom (IMT) sont entrés en vigueur ce 1er janvier 2017, à la suite de la publication d'un décret au Journal officiel le 16 novembre 2016. Ces statuts transforment les écoles des Mines en écoles internes à l'IMT, comme c'était déjà le cas pour les "écoles des télécommunications" membres de l'IMT (Télécom ParisTech, Télécom Bretagne et Télécom SudParis).

Mines ParisTech, en revanche, bénéficie d'un statut à part : elle signera fin 2017 une convention d'association avec l'Institut.

Confirmée par le décret du 16 novembre 2016, la création de deux nouvelles écoles au sein de l'Institut Mines-Télécom est effective. Mines Nantes et Télécom Bretagne donnent naissance à l'IMT Atlantique. Quant à Mines Douai et Télécom Lille, elles deviennent IMT Lille-Douai.

À Limoges, l'Ensil-Ensci voit le jour

La fusion avait été annoncée, elle est désormais actée. L'école d'ingénieurs Ensil-Ensci, née du rapprochement de l'Ensil (École nationale supérieure d'ingénieurs de Limoges) et de l'Ensci (École nationale supérieure de céramique industrielle), est créée. L'Ensci étant jusqu'à présent une école publique indépendante de l'université, elle est intégrée à l'Unilim.

L'université Clermont-Auvergne est créée

Université d'Auvergne  - Clermont-Ferrand - IUT 1 © Service Communication UdA - avril 2014

Issue de la fusion de l'université d'Auvergne (Clermont 1) et de l'université Blaise-Pascal (Clermont 2), l'université Clermont-Auvergne est créée. Le projet était en discussion depuis plusieurs années : en 2013, les deux établissements auvergnats faisaient part de leur intention de se regrouper.

Le 16 décembre 2016, Mathias Bernard a été élu président de la nouvelle institution.

Le réseau Polytech s'agrandit

Après plusieurs années de travail, l'heure de l'intégration a sonné. L'École supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur de Nancy (Esstin), école d'ingénieurs interne à l'université de Lorraine, devient la quatorzième école Polytech. Elle était jusqu'à présent associée au réseau.

L'Esstin devrait prendre prochainement le nom de Polytech Nancy.

Le bachelor de Novancia bascule vers l'ESCP-Europe

Acté le 7 juillet 2016, le rapprochement entre l'ESCP-Europe et Novancia entre dans sa phase concrète. Depuis le 1er janvier 2017, le programme Bachelor de Novancia a basculé vers l'ESCP Europe. L'école multicampus prendra en charge la formation des étudiants jusqu'à l'obtention de leur Bachelor "Novancia", fin 2019.

Le 2 janvier 2017, c'est Laurent Trilles, directeur de l'enseignement supérieur à la CCI Paris-Île-de-France, qui a pris la direction de l'école, en parallèle de ses fonctions actuelles, à la suite du départ à la retraite d'Anne Stefanini.

La rédaction d'EducPros  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :