On en parleESC : le palmarès 2015 de la recherche en gestion
Actu | Politique

ESPE : Vincent Peillon exhorte les inspecteurs à s’investir

Isabelle Dautresme  |  Publié le

2 commentaires

A l'occasion du séminaire national des inspecteurs du second degré, vendredi 17 mai à Paris, le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, leur a martelé un message : "imposez-vous dans les ESPE !". Pas sûr que cette prise de position plaise aux universités...

Le ton est ferme, le discours clair : le grand moteur de la réforme, c’est la formation des enseignants à laquelle les inspecteurs doivent être étroitement associés. "Vous devez vous investir dans les ESPE (Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation), il en va de l’intérêt des futurs étudiants et donc à terme des élèves, a-t-il insisté. La formation des enseignants n'est pas réservée à l'université, elle revient en premier chef aux inspecteurs de l'Education nationale. c'est pourquoi ils doivent être présents dans les ESPE."

A ceux qui redoutent une charge de travail supplémentaire, le ministre s’est voulu rassurant : "il faut vous recentrer sur le cœur de votre métier : la pédagogie", quitte à faire passer au deuxième plan les tâches administratives.

Vincent Peillon a également insisté sur l’importance de la formation initiale : "c’est en accompagnant les jeunes professeurs stagiaires que vous serez le plus utile". Il s’est en revanche montré beaucoup plus vague concernant la formation continue : "nous allons essayer de l’améliorer"  s’est-il contenté de répondre à une inspectrice pédagogique de Poitiers inquiète "de sa quasi disparation ces dernières années".

Venu parler d’ESPE et de pédagogie, le ministre a été interpellé, lors de la séquence d’échanges avec la salle, sur des questions relevant pour l’essentiel de progression de carrière.

Isabelle Dautresme  |  Publié le

2 commentaires

2 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :