En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long
Actu | Formations

Et de Troyes : l’ESTP ouvre un campus en région

Natacha Lefauconnier  |  Publié le

0

Et de Troyes : l’ESTP ouvre un campus en région
Le nouveau campus de l'ESTP est situé dans la technopole de l'Aube, à dix minutes du centre de Troyes. // © Didier Guy

L’école d’ingénieurs dédiée au BTP, installée à Paris et à Cachan, ouvre un troisième campus à la rentrée 2017. Destination : Troyes, ville choisie pour les synergies envisagées avec des formations et entreprises de la région. Les locaux de l’école seront mis gracieusement à disposition par les collectivités locales.

L’ESTP (École spéciale des travaux publics) s’étend. Installée à Cachan (94) et à Paris pour sa formation continue, l'école d'ingénieurs spécialisée dans le BTP se dote d’un troisième campus à Troyes (10). Un développement qui s’inscrit dans le projet d’établissement 2015-2019 de "rayonnement national et international".

"Il s’agit surtout de répondre à un besoin des entreprises de construction ou de maintenance, qui sont en demande de diplômés de l’ESTP", justifie Florence Darmon, à la tête de l’établissement privé depuis 2008. "Avec l’ouverture du campus de Troyes, l'école se rapproche d’entreprises de taille plus modeste, qui ne vont pas toujours recruter jusqu’en région parisienne, détaille la directrice. Et l’on répond aussi au besoin de familles qui n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants étudier à Paris."

L’école, qui avait envisagé plusieurs sites, dont Compiègne, avant de choisir l'Aube, espère ainsi attirer les bacheliers et élèves de classes préparatoires de la région Grand Est.

45 étudiants à la rentrée 2017

Une promotion de 30 étudiants de première année rejoindra le campus aubois, situé à proximité de l’université de technologie de Troyes, dès la rentrée 2017. Douze à quinze étudiants de troisième année inaugureront également les lieux, mais aussi l’option "Ingénieur designer", lancée en partenariat avec l’École supérieure de design de l’ESC Troyes. Un double diplôme mastère “Design Strategy” avec le groupe ESC Troyes viendra compléter la nouvelle offre de formations.

C’est justement pour développer ce type de synergies que le site de la technopole de l’Aube a été choisi. Des partenariats avec des formations d’enseignement supérieur, mais également avec les PME et PMI locales. "Nous cherchions un lieu dans un périmètre facilement accessible depuis Cachan, à une ou deux heures de train, où nous pourrions développer de bonnes relations avec les acteurs de la région", souligne Florence Darmon.

Des locaux mis gracieusement à disposition

De ce côté, les choses semblent bien engagées, puisque les collectivités locales mettront gracieusement à disposition de l’ESTP des bâtiments de la technopole de l’Aube pour accueillir son nouveau campus. De quoi alléger considérablement le coût de l’ouverture dudit campus, "entièrement autofinancé", selon la direction de l’école, qui ne communique pas sur le coût global du projet. Les frais de scolarité seront les mêmes qu’à Cachan, soit 7.500 euros par an : aucune augmentation n’est prévue.

Du côté de l’encadrement, un directeur de campus est déjà entré en fonction en septembre dernier. Un enseignant-chercheur et un technicien de laboratoire seront à temps plein sur le site de Troyes. "Nous fonctionnons beaucoup avec des professionnels en entreprise, rappelle Florence Darmon. Des professeurs de Cachan se rendront régulièrement sur place, notamment pour vérifier que la qualité des laboratoires est équivalente sur les deux campus."

L’ESTP espère compter 100 à 150 étudiants troyens d’ici à trois ans, et n’exclut pas d’étendre encore son nouveau campus dans quelques années, si le recrutement continue à être favorable dans le secteur du BTP.

Natacha Lefauconnier  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :