On en parleEnseignement supérieur : les chantiers qui attendent Benoît Hamon
Actu | Politique

France Aérotech, un nouveau réseau pour l’aéronautique et le spatial

Sophie Blitman  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

Une nouvelle guerre des étoiles se préparerait-elle ? En tout cas, le secteur de l’aéronautique est en pleine restructuration. Alors que l’ISAE (Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace), issu de la fusion en 2007 des deux écoles d’ingénieurs aéronautiques Supaero et ENSICA, cherche à promouvoir sa marque , les Arts et Métiers ParisTech , l’ENAC et l’ENSEIRB-MATMECA ont annoncé la création de France Aérotech.

Développer la marque et les activités à l'international

Avec ce réseau, les établissements veulent mettre l’accent sur l’international, à travers des formations spécialisées communes, et la valorisation conjointe de projets de recherche dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et du transport aérien.

Une mutualisation qui vise à renforcer leur visibilité dans ce secteur : "nous affirmons notre forte appartenance à l’aéronautique", explique François Routaboul, directeur du Centre Arts et Métiers ParisTech de Bordeaux-Talence, l’un des 8 centres de l’école. Au total, l’établissement forme chaque année quelque 200 ingénieurs qui s’orientent vers les secteurs de l’aéronautique et de l’espace, soit 20 % des effectifs.

Le réseau est ouvert à d'autres écoles

Formalisée à travers la signature d’une charte, l’alliance concerne aussi bien la formation initiale que la formation continue et la recherche fondamentale et appliquée. Les trois fondateurs espèrent maintenant être rejoints par d’autres établissements, "notamment, soulignent-ils, s’ils sont membres de la CGE ou de la CDEFI".

Sophie Blitman  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :