En ce momentEn 2017, le projet Artem passe en réalité augmentée
On en parleClassement de Shanghai 2016 : la France 6e par le nombre d’établissements
Actu | Formations, Personnels

Harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur : comment réagir ?

SB  |  Publié le

0

Le harcèlement sexuel est une réalité dans l'enseignement supérieur et la recherche. Soucieuse d'informer les victimes de leurs droits et des recours possibles, l'association Clasches (Collectif de lutte anti-sexiste contre le harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur) publie un "Guide pratique pour s'informer et se défendre".

"Les violences sexistes et sexuelles constituent une réalité largement occultée dans l'enseignement supérieur et la recherche (ESR). Pire, l'absence d'information, les résistances et le traitement inéquitable de ces situations garantissent une réelle impunité aux auteurs de ces violences." Tel est le constat qui a conduit Clasches (Collectif de lutte anti-sexiste contre le harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur) à rédiger un "Guide pratique pour s'informer et se défendre".
Outre des outils juridiques, le document dresse la liste des personnes ou structures vers lesquelles une victime ou un témoin de harcèlement peut se tourner.

Une initiative soutenue par la Mipadi (Mission parité et lutte contre les discriminations) du ministère de l'Enseignement supérieur ainsi que de l’ANEF (Association nationale des études féministes).

En 2013, deux rapports du Sénat avaient abordé cette question du harcèlement dans l'enseignement supérieur : le premier soulignait notamment la vulnérabilité des doctorants face à leurs directeurs de thèse, tandis que le second ciblait plus précisément les écoles d'art, où les comportements sexistes devenus banals étaient qualifiés de "véritable fléau".

Image harcèlement © Clashes

SB  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :