Newsletter

HEC se dote d'un incubateur social

Cécile Peltier
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Campus d'HEC
Campus d'HEC // ©  HEC

StandUp HEC. Un nom en forme de slogan qui résume bien la mission d’impulsion de l'incubateur social inauguré officiellement par HEC Paris, fin mai 2014, après une période d’expérimentation. Focus avec Interface.

L'incubateur social de HEC doit permettre d'accompagner et d'accélérer le développement d'une quinzaine d'entreprises sociales ou d'associations. Elles devront répondre de manière innovante à des problématiques sociales existant dans les quartiers en difficulté. Pour l'instant, il est ouvert aux étudiants, aux anciens d'HEC, aux entrepreneurs sociaux ayant participé aux programmes d'émergence à l'entrepreneuriat social organisés par l'école à La Courneuve (StandUp 93). Mais devrait s'étendre à terme à d'autres écoles et à des partenariats avec les structures d'accompagnement des entrepreneurs sociaux dans les quartiers.

Une première phase pilote a déjà permis de soutenir des projets d'étudiants de l'école de commerce, tels que SPEAR (Société pour une épargne activement responsable) ou PRO BONO LAB, une association de mécénat de compétences aux associations. Sept projets sont actuellement en cours d'incubation : cinq ont été initiés par des étudiants et des anciens, deux par des femmes des quartiers, passées par la formation Stand­Up 93. Dans le lot : KIALATOK une entreprise d'insertion qui propose des ateliers de cuisine du monde, animés par des migrants et des réfugiés en ­situation professionnelle délicate. Le projet associatif Pote-Emploi tente, lui, de rapprocher étudiants et diplômés de jeunes qui rencontrent des difficultés d'accès à l'emploi via une plate-forme Internet et les réseaux sociaux.

Les dossiers sont sélectionnés par un comité d'orientation stratégique de l'incubateur, composé d'anciens HEC, de professeurs, d'experts de l'ESS et de représentants des incubés : "Il évalue la pertinence de la problématique sociale ou sociétale, la qualité du modèle proposé, son caractère innovant et 'replicable' ainsi que la capacité du candidat à porter le projet", explique l'école. Les porteurs retenus seront accueillis et domiciliés gratuitement dans les bureaux du nouvel incubateur, basés à La Courneuve. C'est là également qu'auront lieu les ateliers de formation ainsi qu'un certain nombre de séminaires associant entrepreneurs sociaux et étudiants d'HEC, comme le séminaire annuel de la majeure Alternative Management sur l'entreprise sociale.

Le programme d'incubation est prévu pour durer douze mois, avec une possibilité d'extension de six mois. L'incubé est accompagné tout au long de l'aventure par un tuteur (lui-même entrepreneur et/ou expert de l'accompagnement...). Leur rencontre mensuelle est l'occasion, pour l'entrepreneur social, de "définir ses priorités d'action et d'avancer sur la formalisation de son projet". Pour creuser les notions clés à l'ESS, il dispose du programme d'ateliers collaboratifs et, pour le réseau, du soutien d'un parrain, expert issu de son secteur d'activité.

Sur des points précis, il peut faire appel à des bénévoles dans le cadre du programme Fact ESP'R qui réunit des étudiants intéressés par l'ESS. À terme, l'école prévoit même de mettre à disposition de chaque projet un étudiant en stage pour six mois.

Interface, la lettre des relations écoles-universités-entreprises

Comment optimiser sa récolte de la taxe d’apprentissage  ? Comment améliorer l’insertion professionnelle de ses jeunes diplômés ? De quelle manière établir des partenariats avec des PME ? La réponse est dans Interface, la nouvelle lettre bimensuelle qui facilite les relations entre l’enseignement supérieur et le monde économique.

Lancée par l’Etudiant-EducPros et l’Entreprise, Interface s’adresse aux professionnels des relations écoles-universités-entreprises (directeurs d’établissements, responsables des relations entreprises, BAIP, mais aussi campus managers, recruteurs, RH…).

Dans chaque numéro, huit pages de conseils, d’analyses et de bonnes pratiques mais aussi toute l’actualité du secteur, les manifestations et les nominations qui comptent.

Interface est disponible sur abonnement


Cécile Peltier | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne