Newsletter

Idex : les universités ont leur série à suspens

Céline Authemayou
Publié le
Envoyer cet article à un ami
USAGE UNIQUE / Nicolas Sarkozy grand emprunt
Le Programme d'investissements d'avenir (PIA), à l'origine des Idex, a été lancé en 2009 par Nicolas Sarkozy. On parle alors du Grand Emprunt. // ©  Ludovic / R.E.A
Nées avec le Programme d'investissements d'avenir en 2009, les Idex (Initiatives d'excellence) visent à distinguer un petit nombre de regroupements universitaires d'excellence en France. Après huit années de compétition et plusieurs milliards d'euros promis et/ou distribués, retour sur les épisodes de cette série à suspens.

Céline Authemayou | Publié le

Vos commentaires (1)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires
BOBE Bernard.

Merci pour cette récapitulation très claire et très utile. Mais l'essentiel n'est-il pas d'une part de sortir par le haut de la double dichotomie enseignement supérieur et recherche d'une part et universités grandes écoles d'autre part. Cela supposerait d'aborder sérieusement la sélection dans les universités et la formation à la recherche et par la recherche dans les grandes écoles. Espérons que cette initiative y contribuera... Mais pour le moment rien ne semble très clair. La France se dotera-t-elle, à l'instar de tous les autres grands pays de "vraies" universités? Wait and see!

Frida.

Contrairement à l'opinion fort répandue, je ne peux que m'émerveiller, ou m'émerveiller par le travail accompli par les enseignants et cadres de l'enseignement supérieur pour développer des passerelles et de nouvelles possibilités pour la jeunesse. Quant à la sélection dans les universités, elle est bien présente : écoles d'ingénieurs du réseau Polytech, fac de droit, fac de médecine, IEP etc. Ce qui pêche encore, oui c'est le fonctionnement et la dotation pour la recherche

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne