En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long
Actu | Formations, Innovation

Innovation : ces enseignants qui ont du peps

Sophie Blitman  |  Publié le

0

Etudiants de l'UBO travaillant dans le centre de simulation en santé © E.Vaillant - octobre 2013
Le centre de simulation en santé de l'UBO est l'un des lauréats des premiers prix Peps décernés par le ministère pour récompenser l'innovation pédagogique. // © Emmanuel Vaillant

L'IUT de Bordeaux, les universités de Nanterre, Créteil, Lille 3, Perpignan et de Bretagne occidentale, ainsi que Grenoble INP : tels sont les établissements qui abritent les lauréats des prix Peps (Passion enseignement et pédagogie dans le supérieur), attribués le 17 mars 2016 à six dispositifs innovants.

La pédagogie prend du galon dans les écoles et universités. Lancés le 10 décembre 2015 par le ministère, les prix Peps (Passion enseignement et pédagogie dans le supérieur) ont récompensé, le 17 mars 2016, six initiatives œuvrant à la transformation des pratiques de formation.

La catégorie "innovation pédagogique" a distingué l'IUT Technique de commercialisation de l'université de Bordeaux pour son projet "Apprendre le marketing autrement : le produit fil rouge", ainsi que les universités Paris-Ouest-Nanterre-la-Défense et Paris-Est-Créteil, engagées dans le "transfert de connaissances et [l']aide à la décision pour former des géographes de la santé".

L'implication des enseignants a été valorisée par deux prix de "soutien à l’innovation", attribués à l'université de Perpignan, pour son Contrat enseignant pédagogie innovante, et à Grenoble INP, qui s'attache à "conduire conjointement un soutien à la pédagogie, à l’usage du numérique et à l’internationalisation des formations".

Concernant la formation tout au long de la vie, c'est l'UBO (université de Bretagne-occidentale) qui a remporté la mise pour le Cesim, son centre de simulation santé.

Enfin, l'université de Lille 3 est lauréate de la catégorie recherche en pédagogie pour son "dispositif d’autoformation guidée en langues".

5.000 à 10.000 euros pour chaque lauréat

Sur les 292 dossiers reçus, ces six dispositifs ont retenu l'attention du jury francophone des Peps (Passion enseignement et pédagogie dans le supérieur), présidé par Denis Bédard, professeur à l’université de Sherbrooke au Québec.

Les prix, d'un montant variant entre 5.000 euros et 10.000 euros selon que la candidature est individuelle ou collective, seront remis par Thierry Mandon, le secrétaire d'État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lors des Jipes, le 31 mars 2016. Organisées sous l'égide du ministère, ces Journées nationales de l'innovation pédagogique dans l'enseignement supérieur font un pas de plus vers une meilleure reconnaissance de l'importance de la pédagogie dans les écoles et les universités.

Sophie Blitman  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :