On en parleESC : le palmarès 2015 de la recherche en gestion
Actu | Formations, Relations entreprises

Opération Phénix - l'actualité de l'alternance

Sandrine Chesnel  |  Publié le

0 commentaire

Cette semaine, notre sélection de l'actualité du secteur de l'alternance : l’université de Nanterre Paris Ouest rejoint l’opération Phénix.

L’université de Nanterre Paris Ouest La Défense (Paris 10) a annoncé qu’elle rejoignait cette année les 8 universités franciliennes déjà partenaires de l’Opération Phénix.

Créé en 2007 à l’initiative de Pricewaterhouse Coopers, cette opération met en relation des entreprises qui recrutent et des étudiants inscrits en master 2 recherche, en lettres, sciences humaines, et sciences. Les recruteurs réunis dans l’Opération Phénix - outre Pricewaterhouse Coopers, à l’initiative de l’opération, on peut citer Coca-cola, Renault, L’Oréal, Axa, Danone, HSBC, Société Générale et la Marine Nationale – s’engagent à former en alternance sur une durée de 350 heures les jeunes recrutés en CDI, au niveau cadre.

Des postes d’auditeurs, de gestionnaires, de commerciaux de terrain

Les 92 jeunes ainsi recrutés depuis 2007 occupent aujourd’hui des postes d’auditeurs, de gestionnaires, de commerciaux de terrain, soit le même type de postes que ceux qui sont proposés aux diplômés de masters professionnels ou d’écoles de commerce - pour un salaire presque équivalent : 31 000 euros bruts annuels, soit à 1000 euros près le salaire d’embauche moyen des diplômés des grandes d’écoles.

L’objectif de l’Opération Phénix est de provoquer une double prise de conscience, des entreprises, et des étudiants. Il s’agit de faire passer le message que les compétences que les étudiants ont acquises au cours de leurs années d’études (autonomie, ouverture d’esprit, sens critique, qualités rédactionnelles et relationnelles, esprit de synthèse) sont transposables dans l'entreprise. «Il ne faut pas que les étudiants se mettent de barrière, résume Véronique Leenhardt, responsable recrutement et relations écoles chez HSBC. A partir du moment où nous ne cherchons pas à les recruter pour leurs compétences techniques, mais pour leurs capacités intellectuelles, développées au fil de leurs années d’études, il ne nous importe pas de savoir s’ils ont fait des études de sport, d’histoire contemporaine ou de lettres modernes » Parmi les étudiants recrutés lors des trois premières sessions, les profils disciplinaires étaient très variés : on trouve aussi bien des spécialistes de l’antiquité chinoise, de l’archéologie, ou de l’ histoire médiévale, que des étudiants échappés de la filière STAPS !

Les candidatures pour la quatrième promotion de l’Opération Phénix seront ouvertes au premier semestre 2010.

Retrouvez un acteur de l'opération Phénix, Bernard Deforge, et son blog sur educpros.fr

Un dossier complet sur l'Opération Phénix sur Letudiant.fr

Sandrine Chesnel  |  Publié le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :