Newsletter

La suppression des concours de recrutement des enseignants n’est plus à l’ordre du jour

Vianey Lorin
Publié le
Envoyer cet article à un ami
Les débats houleux ont finalement pris fin. La publication du rapport d’information sur la formation et le recrutement des enseignants a été rejetée, mercredi 6 juillet 2011, par la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale par 15 voix contre 11. La mission parlementaire conduite par le député UMP du Doubs Jacques Grosperrin préconisait notamment la suppression des concours de recrutement des enseignants pour confier celui-ci aux autorités académiques ou aux établissements.

Les syndicats d’enseignants avaient déjà exprimé leur désaccord face à une mesure qui, selon eux, allait à l’encontre du caractère national de l’éducation. L’UNSA éducation avait exprimé ses craintes quant au « risque de renforcer davantage les inégalités territoriales de résultats entre écoles ou établissements », tandis que pour le SNES « une telle proposition revient à exclure les personnels du cadre de la fonction publique d’État ».

Le député UMP de l’Ain Xavier Breton, membre de la commission, parle d’une « crise passagère » et souligne que ce refus ne doit pas remettre en cause l’ensemble du travail effectué par la mission parlementaire. Il faudra maintenant attendre la rentrée pour avoir des nouvelles du rapport qui subira vraisemblablement plusieurs modifications.


Vianey Lorin | Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires

Les annuaires du sup

Newsletters gratuites

Soyez informés de l'actualité de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Abonnez-vous gratuitement

Je m'abonne