En ce momentEdTech en Europe : l'intelligence artificielle, la révolution qui vient
On en parleBudget en déficit des universités : quel rôle pour le recteur ?
Actu | Innovation

LearningScape : un escape game pour libérer les pratiques pédagogiques

Céline Authemayou  |  Publié le

0

LearningScape de l'USPC
Enfermés dans une salle, les participants du LearningScape doivent résoudre des énigmes qui permettront à une jeune enseignante d'affronter avec sérénité sa première journée de cours. // © Capture d'écran / USPC

Résoudre des énigmes pour comprendre les ressorts de la pédagogie universitaire. C’est ce que propose Sapiens, le service d’accompagnement pédagogique de la Comue Université Sorbonne-Paris-Cité, à travers un "escape game", baptisé LearningScape. Attention, spoilers !

"Vous êtes dans la tête de Camille, une jeune enseignante qui donnera son tout premier cours demain matin. Elle a des difficultés à trouver le sommeil. À vous de la rassurer pour qu'elle passe une bonne nuit." Au vingtième étage de la tour Montparnasse, dans les locaux du CRI (Centre de recherches interdisciplinaires), Anton et Soizic prennent leur rôle de maîtres du jeu très au sérieux. Les deux étudiants de la structure dirigée par François Taddei guident et observent les candidats venus se frotter au LearningScape.

Cet "escape game" a été conçu par Sapiens, le service d'accompagnement aux pédagogies innovantes et à l'enseignement numérique de l'USPC (Université Sorbonne-Paris-Cité) en collaboration avec le CRI. Le jeu, qui se déroule dans deux petites salles, fait appel à tous les trucs et astuces des escape games classiques, qui font fureur depuis quelques mois. Des clés à dénicher en résolvant une énigme, des codes à trouver en faisant preuve de logique et d'imagination... Ici, l'objectif n'est pas de mener une enquête policière, mais d'aider l'enseignante fictive à sortir de son cauchemar pour arriver en classe détendue et sereine.

Sensibiliser à la pédagogie universitaire

Durant la petite heure de jeu, les quatre participants évoluent dans un univers sensoriel où les bases de la pédagogie sont cachées sous chaque coin de table. Pour débloquer un code, il faut par exemple rapprocher des bureaux pour les disposer en îlot, métaphore à peine voilée du changement de posture demandé aux enseignants. Au fil des minutes, les joueurs révisent les concepts de base, tels que le "contrat pédagogique" ou encore la "grille critériée". "Notre objectif, avec ce projet, était d'utiliser un support ludique pour sensibiliser les enseignants de l'USPC à la pédagogie universitaire, relate Morgane Maridet, conseillère pédagogique chez Sapiens. L'idée était aussi qu'ils nous identifient, qu'ils nous rencontrent, pour sortir de l'idée qu'on va les juger sur leur pratique pédagogique."

Notre objectif, avec ce projet, était d'utiliser un support ludique pour sensibiliser les enseignants de l'USPC à la pédagogie universitaire.
(M. Maridet)

Initié en septembre 2016, le montage de l'escape game a mobilisé durant plusieurs mois une équipe d'une quinzaine de personnes. Conseillers pédagogiques, ingénieurs pédagogiques, mais aussi scénographe, game designer, développeur... Après deux séances de travail, Sapiens a organisé une "game jam", deux jours intensifs durant lesquels le LearningScape a été mis sur pied.

Le 23 février 2017, débutait la première session de jeu, uniquement ouverte aux enseignants-chercheurs et au personnel d'appui à la pédagogie de la Comue parisienne. "L'expérience a bien fonctionné, relate Morgane Maridet. À raison de quatre sessions par semaine, nous avons accueilli 90 personnes.

Du team building avant tout

Une deuxième session a débuté le 6 juin. Ouverte à tous les acteurs de l'enseignement supérieur, elle accueille des joueurs jusqu'au 17 juin. Parmi les participants, bon nombre d'enseignants, comme lors de la première session, mais également des ingénieurs pédagogiques. C'est le cas de Gilles Buisson, qui occupe cette fonction à l'École des Ponts ParisTech. Il est venu participer à une séance avec deux de ses collègues de l'école d'ingénieurs, en charge de pédagogie."Nous nous sommes inscrits, intrigués par cette association escape game-pédagogie, raconte-t-il. L'exercice permet de dédramatiser l'innovation pédagogique. C'est ce qu'il manque dans nos établissements : aborder ce sujet de façon détendue, sans l'aspect stratégique et politique."

Car, au-delà du fond, le LearningScape permet avant tout, grâce à sa forme, de créer une véritable cohésion d'équipe. "L'expérience est très inspirante d'un point de vue team building, mais on oublie assez vite l'objectif pour lequel on est venu", concède Sandrine Guérin, directrice adjointe de l'enseignement aux Ponts ParisTech. Pour pallier cet effet, chaque séance de jeu se termine par un débriefing avec un conseiller pédagogique. "Il est très difficile de trouver un équilibre entre l'aspect ludique et l'intérêt pédagogique, avoue Morgane Maridet. C'est pourquoi ce temps de recul est indispensable."

LearningScape - Salle 2

Un kit, pour diffuser l'escape game dans les établissements

Après cette deuxième session, le LearningScape fermera ses portes. Ou presque. L'université Paris-Descartes (membre de l'USPC) et Arts et Métiers ont d'ores et déjà fait appel à la structure pour envoyer leurs nouveaux enseignants "dans la tête de Camille", dans le cadre de leur séminaire de rentrée, en septembre. "Il s'agit de faire vivre à nos nouveaux enseignants une expérience dans un cadre original, pour qu'ils s'approprient certaines notions de pédagogie à travers le jeu, explique Saida Mraihi, responsable du service TICE au sein d'Arts et Métiers. Mais l'objectif est également de créer du lien entre nos enseignants."

"De plus, des enseignants-chercheurs nous contactent, pour réfléchir avec nous à la manière dont ils pourraient mettre en place le jeu dans leur propre cours", poursuit Morgane Maridet. De quoi pousser la structure à élaborer un kit, qui permettra aux établissements de recréer eux-même l'escape game.

Aller plus loin
Les inscriptions pour le LearningScape se font en ligne.

Céline Authemayou  |  Publié le

0

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :