En ce momentFundraising dans l'enseignement supérieur : chacun sa carte à jouer
On en parleUniversité Paris-Saclay : le sénateur Michel Berson tape du poing sur la table
Actu | Innovation, Gouvernance

Université : les vice-présidents numérique en réseau

Sophie Blitman  |  Publié le

2

Première réunion présidant au lancement de VP-num, l'association des vice-présidents numérique.
VP-Num se donne deux ans pour fédérer une communauté de professionnels. // © DR

Les vice-présidents en charge du numérique dans les universités s'organisent : ils s'apprêtent à créer leur association, afin de mieux valoriser cette fonction et de permettre l'échange de bonnes pratiques.

VP-num. C'est le nom de la nouvelle association qui rassemble les vice-présidents en charge du numérique dans les universités. Celle-ci doit être officiellement créée le 24 mars 2016. Un bureau de six personnes sera élu parmi les membres, vice-présidents en poste ou anciens vice-présidents.

Initiée par Stéphane Amiard (université d’Angers), Bertrand Mocquet (Perpignan) et Olivier Perlot (Reims Champagne-Ardenne), la démarche vise à leur donner davantage de visibilité et à mieux valoriser leurs missions.

au moins 44 vice-présidents numérique

"L'un de nos premiers travaux consistera à cartographier cette communauté", annonce Bertrand Mocquet, qui recense d'ores et déjà 44 universités comptant un vice-président en charge du volet numérique. Plus précisément, détaille-t-il, 40 ont une fiche de poste vraiment centrée autour du numérique, éventuellement associée à la gestion des Tice (technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement), du e-learning ou de la FOAS (formation ouverte à distance).

Les quatre derniers se voyant confier une mission numérique en plus de leur fonction de vice-président en charge du patrimoine ou vice-président CEVU (conseil des études et de la vie universitaire).

Rassemblant aujourd'hui "plus d'une douzaine" de membres, l'association se donne deux ans pour créer une véritable communauté.

Réseau de professionnels, VP-num entend "favoriser le partage des bonnes pratiques" et "former les 'jeunes' vice-présidents". Il s'agit aussi de faire émerger des experts de certains domaines, comme la pédagogie numérique ou les infrastructures, qui pourront s'exprimer au nom de l'association.

"Le discours aura ainsi plus de poids, estime Bertrand Mocquet, sans que nous soyons la voix de la CPU." La Conférence des présidents d'université possède son propre comité numérique composé de présidents, tandis que VP-num entend plutôt devenir, à terme, un véritable think tank.

Une douzaine de VP investis dès la création de l'association
Les trois initiateurs de VP-num – Stéphane Amiard (Angers), Olivier Perlot (Reims) et Bertrand Mocquet (Perpignan) – sont entourés d'un premier cercle de vice-présidents, composé de Nadia Jacoby (Paris 1), Isabelle Duchatelle (Caen), Brigitte Nominé (Lorraine), Franck Estay (Tours), Francky Trichet (Nantes), Olivier Haemmerle (Toulouse Jean-Jaurès), Jean-François Cerisier (Poitiers), Gérard Soula (Aix-Marseille), Alain Tabard (Bourgogne), Thierry Spriet (Avignon) et Patrice Roturier (Université européenne de Bretagne).

Pour en savoir plus, consulter le blog et le compte Twitter de l'association VP-Num.

Sophie Blitman  |  Publié le

2

2 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :