On en parleCoupes budgétaires à l'université : les étudiants de Clermont montent au front
Actu | Politique

Recherche en éco-gestion : un nouveau classement des écoles et universités

Jessica Gourdon  |  Publié le

0 commentaire

Le n°1 J-C Rochet Le n°1 J-C Rochet

Mesurer la qualité de la recherche en économie et gestion dans les écoles de commerce et les université françaises : telle est l’idée de départ de Jean-Michel Courtault, professeur d’économie à Paris 13. Il a réalisé un classement des établissements à partir des citations des articles des professeurs qui les composent.

Connaissez-vous Jean-Charles Rochet (Toulouse 1), Patrick Rey (Toulouse 1), André de Palma (ENS Cachan) ou Bruno Solnik (HEC) ? Ces professeurs « stars » figurent dans le carré de tête des meilleurs enseignants-chercheurs en économie ou gestion exerçant en France, d’après une étude de Jean-Michel Courtault , professeur à Paris-13, parue au mois d’avril 2010 dans « The journal of socio-économics » (1).

Pour établir ce classement, Jean-Michel Courtault a utilisé le logiciel Publish or Perish édité par Harzing . Celui-ci permet de définir, pour chaque enseignant, le nombre de publications et leur nombre de citations. Il utilise pour cela Google Scholar , moteur de recherche qui recense l’ensemble des productions académiques : articles scientifiques, chapitre d’ouvrages, manuels, documents de travail... Jean-Michel Courtault a aussi sondé, en complément, la base de données Scopus .

Un palmarès des écoles de commerce et des universités françaises (départements de gestion ou d'économie) a donc été réalisé sur cette base bibliométrique, à partir de l’activité des professeurs permanents. « Par rapport à un classement basé sur les articles parus dans les revues à comité de lecture, nous pouvons être moins restrictifs et plus objectifs, en analysant tous les types de productions », remarque Jean-Michel Courtault.

Citations sur Google Scholar

Ces tableaux sont riches d'enseignements. Tout d’abord, ils montrent que les meilleures écoles de commerce (Hec, Essec, Edhec, ESC Toulouse) tiennent largement la route face aux meilleures universités. « Il s’agit là d’une évolution très importante. Il y a encore dix ans, ces résultats auraient été très différents », remarque Jean-Michel Courtault. L’Insead (Fontainebleau), ovni dans l’enseignement supérieur français, apparaît de loin comme la meilleure institution française, suivie par les équipes de la Toulouse School of Economics (Toulouse 1). Mais le tableau réserve aussi des surprises, comme la place de l'ESCP-Europe, en numéro 20. En revanche, "une école post-bac comme l’Ieseg (Lille, 55ème), s’en sort de façon très honorable », note Jean-Michel Courtault.

Cette étude permet aussi de prendre la mesure du retard français dans ces disciplines. Jean-Michel Courtault remarque, dans son article, que les meilleures business schools américaines rassemblent un taux de citations incomparablement plus élevé que les meilleures institutions françaises. « La recherche reste beaucoup plus innovante et active aux Etats-Unis. Pour la France, le fossé reste énorme. Rejoindre ce niveau semble pour le moment hors d'atteinte », remarque-t-il.

Paris, Toulouse et Aix-Marseille

En outre, le classement global (en pièce jointe) montre que les professeurs qui publient le plus sont regroupés dans les meilleures écoles de commerce, tandis que dans les universités, la répartition est plus équilibrée, à l’exception du cas de Toulouse-1. « Un enseignant-chercheur qui change d’université ne gagnera pas beaucoup plus, tandis que les écoles les plus riches peuvent attirer les meilleurs grâce à de hauts salaires », explique Jean-Michel Courtault.

Enfin, il ressort de cette étude que la recherche en économie et gestion est très concentrée dans trois zones : Paris, Toulouse, Aix-Marseille. Et qu'à l'université, les "économistes" sont bien plus actifs que les "gestionnaires". Ainsi, dans le "top 20" des meilleures institutions, on compte onze départements d'économie contre... deux départements de gestion.

 (1) « Research in economics and management in France : A bibliometric study using the h-index », The Journal of Socio Economics, Jean-Michel Courtault, Naila Hayek, Eric Rimbaux, Tong Zhu (2010).

 

Comprendre le classement
> Le classement n’a pas été simplement élaboré en fonction du nombre brut de citations des articles. Il est constitué à partir de « l’indice h » des professeurs permanents, un indicateur inventé en 2005 par Jorge Hirsch. Son principe ? Un professeur dispose d’un « indice h » égal à 5 s’il a publié au moins 5 articles et que chacun d’entre eux a été repris au moins 5 fois. Le fossé entre un « h » de 4 et un « h » de 5 est donc très important. « Par rapport au nombre de citations, l’indice h permet d’apporter un élément qualitatif et prendre en compte l’impact d’un travail de recherche. Nous estimons que plus les travaux sont de bonne qualité, plus ils seront cités », raconte Jean-Michel Courtault.
> Pour départager les professeurs qui auraient le même indice h, l’«indice  g » (Léo Egghe, 2006) a été utilisé. Il valorise, dans le cadre de l’indice h, les articles qui ont été cités le plus de fois.
> Enfin, pour évaluer une école ou un département universitaire, Jean-Michel Courtault a calculé le « h des h ». Une école a « h des h » de 4 si elle possède au moins 4 professeurs qui ont publié au moins 4 articles repris chacun au minimum 4 fois. Les institutions sont classées selon leur « h des h », puis leur « g des g » en cas d’égalité. Les ex-æquo sont départagés en fonction du nombre de professeurs, la meilleure institution étant celle qui arrive au même résultat avec moins d’enseignants. L’enquête de Jean-Michel Courtault a été réalisée en 2008.

Les 20 meilleures institutions en économie ou gestion

L'ensemble du classement (165 écoles ou départements universitaires) est disponible en pièce jointe.

Rang Noms Institutions Documents Citations h des h g des g Profs  Permanents
1 INSEAD Ecole 4420 76270 13 36 121
2 Toulouse 1 Fac-Eco 3068 20866 10 22 64
3 HEC Ecole 2031 13948 9 20 106
4 Paris 1 Fac-Eco 3001 11404 8 18 112
5 ESSEC Ecole 2003 10200 7 18 106
6 Paris 10 Fac-Eco 1638 6879 7 15 55
7 Edhec Ecole 913 10168 6 15 74
8 Strasbourg 1 Fac-Eco 818 3161 6 12 30
9 Aix-Marseille 2 Fac-Eco 1036 3222 6 12 49
10 Paris 9 Fac-Gest 1026 4954 5 14 63
11 Paris 9 Fac-Eco 917 3785 5 11 59
12 ESC Toulouse Ecole 733 4510 5 11 64
13 Lille 2 Fac-Eco 362 1965 5 10 15
14 Paris 11 Fac-Eco 459 2166 5 10 18
15 Paris 13 Fac-Eco 651 2044 5 10 36
16 Paris 2 Fac-Eco 600 1720 5 10 38
17 EM Lyon Ecole 581 2184 5 10 76
18 Lyon 2 Fac-Eco 919 1719 5 9 61
19 Grenoble 2 Fac-Gest 689 1725 5 9 76
20 ESCP-Europe Ecole 772 2143 5 9 113


Les 10 meilleurs professeurs en économie ou gestion

Rang Nom Institution Indice h Citations
1 Jean-Charles Rochet Toulouse 1 (éco) 29 3457
2 Luk Van Wassenhove Insead 28 3151
3 Bruno Solnik HEC 26 3374
4 Patrick Rey Toulouse 1 (éco) 26 3080
5 Erin Anderson Insead 24 4969
6 Helmuth Cremer Toulouse 1 (éco) 24 1791
7 André De Palma ENS Cachan (gestion) 22 2718
8 Christian Gollier Toulouse 1 (éco) 22 2226
9 Paul Kleindorfer Insead 22 1752
10 Florencio Lopez-de-Silanes Edhec 20 7266




Jessica Gourdon  |  Publié le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :