On en parleExclusif. APB 2017 : la circulaire sur le tirage au sort jugée illégale // Xavier Michel : "Les plus grands dons proviennent souvent d’alumni"
Actu | Formations, Innovation

Rentrée universitaire. La pédagogie portée sur le devant de la scène

Sophie Blitman  |  Publié le

1

Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso à la conférence de presse de la rentrée universitaire, le 24 septembre 2014 // ©S. Blitman
Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso à la conférence de presse de la rentrée universitaire, le 24 septembre 2014 // ©S. Blitman

Au-delà des déclarations sur les bourses étudiantes et le budget, une partie de la conférence de rentrée de Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso a porté, mercredi 24 septembre 2014, sur le développement des innovations pédagogiques. Mooc, classes inversées et fablabs devant se mettre au service de "la réussite pour tous".

Place à la pédagogie. C'est l'un des messages qu'ont voulu faire passer Najat Vallaud-Belkacem et Geneviève Fioraso, lors de leur conférence de presse de rentrée, le 24 septembre 2014. Alors que les enseignants-chercheurs sont de plus en plus nombreux à revendiquer leur implication dans des actions de formation innovantes, la prise de conscience est, semble-t-il, désormais également politique. "Ce sera l'année de la rénovation pédagogique", a assuré la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem.

Outre la mise en place de la spécialisation progressive en licence et la simplification de l'offre de formation, le développement des innovations pédagogiques fait en effet partie des mesures prioritaires destinées à favoriser "la réussite du plus grand nombre"qu'a égrenées la secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche Geneviève Fioraso.

Soutien réaffirmé aux Mooc et aux "innovations pédagogiques numériques"

Dans cette perspective, le numérique apparaît comme un "levier", notamment à travers la production de Mooc : ceux-ci permettent de "former les étudiants en étant connectés aux évolutions de la société", sans remplacer les enseignants, a souligné Najat Vallaud-Belkacem.

Se félicitant des 400.000 inscriptions recensées sur FUN (France université numérique), la secrétaire d'État a annoncé que "70 Mooc seront proposés d'ici à fin 2014", sans revenir sur la volonté du ministère de céder la gestion de la plateforme à un consortium d'établissements. Les intéressés devaient remettre leur réponse précisément ce 24 septembre.

Les résultats de l'appel à projets CréaMooc, lancé en mai 2014, doivent être quant à eux publiés fin octobre. À la clé : 3 millions d'euros, répartis entre les lauréats.

Plus largement, le ministère entend promouvoir les "innovations pédagogiques numériques" de tous ordres. Et de citer diverses actions mises en place dans les universités, notamment le fablab à Cergy-Pontoise, les serious games à Champollion, les classes inversées instaurées notamment à l'UJF-Grenoble 1 en médecine et pharmacie mais aussi, depuis la rentrée, en Staps, les mannequins numériques de Paris-Descartes permettant de simuler des actes médicaux…

Investissements d'avenir : 12 M€ pour la pédagogie, avec une nouvelle vague d'Idefi

La deuxième vague du PIA (Programme d'investissements d'avenir) devrait par ailleurs donner des moyens supplémentaires aux établissements qui s'engagent dans des actions pédagogiques innovantes, à travers notamment le lancement d'un appel à projets prévu pour l'automne, et doté de quelque 12 millions d'euros. Indiquant que les discussions avec le CGI (Commissariat général à l'investissement) sont encore en cours, Geneviève Fioraso a d'ailleurs évoqué l'idée d'une nouvelle sélection d'Idefi (Initiatives d'excellence en formations innovantes), soulignant à plusieurs reprises le "bilan positif" des premières actions labellisées. La course aux financements va donc repartir, pour les chercheurs comme pour les pédagogues.

Les "déclarations de principes ne suffisent pas" pour l'Unef
- Le communiqué du syndicat étudiant : Une réforme de la pédagogie… sans moyens ?

Sophie Blitman  |  Publié le

1

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :