En ce momentLe palmarès 2017 des écoles d'ingénieurs
On en parleDévolution du patrimoine : des universités propriétaires enthousiastes
Actu | Gouvernance

Saclay : Télécom EM plus que jamais candidate

Céline Authemayou  |  Publié le

10

Le campus commun de Télécom SudParis et Télécom Ecole de Management - ©S.Blitman
À Evry, Télécom École de management partage déjà son campus avec Télécom SudParis, l'un des 19 membres de Saclay.

L'école de commerce Télécom EM souhaite rejoindre l’Université Paris-Saclay. Une volonté soutenue par sa tutelle, le ministère de l’Économie. Elle deviendrait ainsi la deuxième business school du pôle francilien, avec HEC.

Y a-t-il de la place pour deux écoles de commerce au sein de l'Université Paris-Saclay ? Assurément oui, selon Télécom école de management. L'établissement public interne à l'Institut Mines-Télécom, installé à Évry et à Paris, milite activement en faveur d'un rapprochement. À ce jour, seule HEC fait partie de la Comue (Communauté d'universités et établissements) francilienne.

Après un premier appel du pied en 2014, l'école revient à la charge, soutenue dans sa démarche par sa tutelle, le ministère de l'Économie et des Finances. Dans sa lettre de mission, transmise le 25 janvier 2016 à Philippe Jamet, directeur général de l'IMT, Emmanuel Macron appelle Télécom EM à apporter sa contribution "dans la construction d'un écosystème de classe mondiale autour de Saclay".

"Tout ceci est cohérent, argumente-t-on du côté du ministère. Télécom ParisTech est membre de Saclay et déménage sur le plateau, Télécom Sud-Paris va y installer une partie de ses équipes de recherche... Ce serait donc une suite logique pour l'IMT que Télécom EM intègre Saclay."

régler le problème des doctorats

L'école, par la voie de son directeur, met les bouchées doubles pour faire avancer ce dossier. Il faut dire que des problèmes concrets pourraient être résolus grâce à ce rapprochement. Pour délivrer ses doctorats, Télécom EM s'appuyait jusqu'à présent sur l'école doctorale de l'université d'Évry. Or, cette dernière a été intégrée à l'école doctorale "sciences de l'homme et de la société" de l'Université Paris-Saclay.

Conséquence directe : sans accord avec la Comue, Télécom EM se retrouve en difficulté pour inscrire ses doctorants, devant trouver des solutions au cas par cas. Une nouvelle convention avec Évry est en train d'être mise sur pied, mais "tout ceci n'a pas été bien anticipé", regrette un représentant syndical de l'école de commerce, reconnaissant que Denis Guibard, arrivé à la tête de l'établissement en décembre 2014, a pris à bras-le-corps le dossier.

Premières discussions dans quelques semaines

Les premiers échanges entre Télécom EM et l'Université Paris-Saclay doivent avoir lieu dans les prochaines semaines. "Les modalités de ce rapprochement sont à préciser avec le président Gilles Bloch et les membres du pôle, notamment ceux intervenant dans les mêmes disciplines que TEM", reconnaît Denis Guibard.

La principale question étant de savoir si Saclay – et HEC – accepteront l'arrivée de ce nouveau partenaire, à un moment où le plateau est plus que jamais en quête de stabilité.

Céline Authemayou  |  Publié le

10

10 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :