On en parleUniversités : 1.000 emplois annoncés, 40% gelés
Actu | International

St. Edward's university s'installe à Angers

Publié le

1 commentaire

Après l’université de Columbia avec le pôle Reid Hall ou encore l'antenne de l’université de Chicago installées à Paris, c’est au tour de l’université texane St. Edward’s - créée il y a 120 ans par des missionnaires français de la Sainte-Croix - de s’implanter en France, à Angers. Objectif de l'université mère de St. Edward's avec cette antenne : s'ouvrir à l’international.

Son président, le Dr. George Martin, souhaite développer ces « campus portail » dans le monde (le prochain devrait être installé en Amérique latine), avec une première antenne en France, en partenariat avec l'université catholique de l’Ouest (UCO) et l'Institut Bois-Robert (internat secondaire international). Sur deux grands axes : l’un pour la formation continue des entreprises angevines, avec principalement des cours en anglais et à l’outil Apple, l’autre pour les étudiants.

400 étudiants prévus sur le campus angevin

Lorsque l’ensemble du projet sera arrivé à maturité, avec tous les programmes mis en route, l’antenne angevine de St. Edward’s devrait accueillir 400 étudiants. Français, Européens mais aussi Américains. Ces derniers pourront participer à un séjour d’été (dès 2009) ou à un programme annuel de deux semestres d’enseignement. « Nous voulons que tous nos étudiants aient l’occasion de faire un semestre à l’étranger et pas seulement les plus aisés », explique le Dr. George Martin. Les frais d'études, en France ou aux USA, seront identiques pour le jeune Américain. Il suivra quelques heures de français dispensés à l'UCO.

7800 euros par an pour un étudiant français

Pour les étudiants français, ce coût a été revu à la baisse. Pour 7800 euros par an – contre plus de 20 000 dollars pour un étudiant de l'université catholique américaine - un bachelier pourra, dès septembre 2009, effectuer une première année « préparatoire » dans l’antenne de St. Edward’s en Anjou, puis poursuivre trois ans dans l’université texane et atteindre ainsi le grade « bachelor » (bac+4).

Ce programme d’un an en France, intitulé « St. Edward’s first year in France », permettra aux jeunes Français de se remettre à niveau en anglais. La moitié des enseignants seront issus de Saint Edward’s university et la majorité des cours sera dispensée en anglais, en petits groupes, de 15 à 20 étudiants. Un séjour de deux semaines est également prévu aux Etats-Unis et sur le campus texan.  

Une entrée vers des études aux Etats-Unis

A la fin de cette première année, les étudiants français pourront prendre leur décision : poursuivre leurs études à Saint Edward’s au Texas pendant les trois années suivantes ou bien rejoindre l’UCO. Ou même intégrer une autre université américaine. Saint Edward’s valide en effet 30 crédits, correspondants aux deux semestres. L’objectif est clair : faciliter l’intégration des jeunes bacheliers français dans le système américain.

Des masters franco-américains

Pour le niveau master, un programme est prévu dès 2010. Plusieurs diplômes conjoints, « Joint degree » (masters européens et MBA), seront proposés par l’antenne angevine, dans les domaines du management, de l’environnement et du développement durable.  

Publié le

1 commentaire

1 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :