On en parleExclusif. APB 2017 : la circulaire sur le tirage au sort jugée illégale // Xavier Michel : "Les plus grands dons proviennent souvent d’alumni"
Actu | Innovation

Udemy ou le supermarché du e-learning

Sylvie Lecherbonnier  |  Publié le

3

Le vaste open space de la start-up Udemy à San Francisco
Le vaste open space de la start-up Udemy à San Francisco // © Sylvie Lecherbonnier

Avec une approche marketing très poussée, la plateforme Udemy applique les codes du e-commerce au marché de l'éducation... et fait de tout un chacun un enseignant en puissance.

"Never stop learning". Le slogan de Udemy sert également de code d'accès au wifi du vaste open space de la start-up au cœur de San Francisco (États-Unis). L'entreprise de la Silicon Valley a grossi comme un champignon. Elle propose aujourd'hui plus de 20.000 cours en ligne qui rassemblent 4 millions d'étudiants  dans près de 200 pays.

"Meilleure vente", "promotions", "historique d'achat"... Udemy a pris tout le vocabulaire du e-commerce pour devenir un Amazon de l'éducation. Un concept qui attire les investisseurs. La start-up de la Silicon Valley emploie 100 salariés et a réussi à lever dernièrement 48 millions de dollars. Un record dans le secteur des EdTech, même aux États-Unis.

Approche business et formations très concrètes

À cette approche business se conjugue une vision très opérationnelle de la formation. Cours de développement Web, de langues ou de yoga, mais aussi, et de manière plus étonnante, de conceptions pédagogiques dans une section dédiée à la "formation des enseignants"... La plateforme se veut complémentaire de la formation académique et se positionne sur la formation tout au long de la vie.

"72% des étudiants pensent qu'ils sont prêts à travailler une fois leur diplôme en poche, mais quand on interroge les recruteurs, ce chiffre tombe à 42%", explique Shannon Hughes, directrice du marketing de Udemy. Et d'asséner : "Plus globalement, 65% des enfants auront des métiers qui n'existent pas encore. Il faut que chacun puisse s'adapter."

Des enseignants millionnaires ?

Si "tout le monde a quelque chose à apprendre", tout le monde a aussi un cours à donner. Aux antipodes de Coursera, qui choisit avec soin ses institutions partenaires, Udemy incite chacun à partager son savoir. Chaque nouvel utilisateur dispose ainsi à la fois d'un profil d'étudiant et d'un profil d'instructeur. "L'enseignant" décide de tout, y compris le prix de son cours. La plupart coûtent moins de 100 dollars.

La répartition des bénéfices est bien rodée. Si l'enseignant trouve des étudiants pour son cours, ou plutôt "s'il génère une vente", il empoche 90% de la recette. Si c'est Udemy qui apporte des étudiants via la plateforme, la start-up partage 50-50 avec l'enseignant. "L'instructeur moyen génère 7.000 dollars de vente", assure Udemy, mais les plus connus vont bien au-delà... De quoi faire miroiter à plus d'un enseignant d'arrondir ses fins de mois, voire, pour quelques happy few, pourquoi pas de devenir millionnaires.

Udemy a fait partie de la Learning Expedition d'EducPros dans la Silicon Valley du 26 au 31 octobre 2014

Sylvie Lecherbonnier  |  Publié le

3

3 commentaires
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :