On en parlePourquoi les écoles d'ingénieurs peinent à attirer les filles
Actu | Budget, Politique

Vers un seul ministre pour le système éducatif ?, Le billet de Claude Lelièvre

SL  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

"Depuis cinq ans, nous avons eu un ministère de « l’enseignement supérieur et de la recherche » échappant sans ambiguïté au périmètre du ministère de l’Education nationale. Mais il faut bien voir que loin d’être la règle, cela constitue plutôt une exception depuis le début de la cinquième République. Du moins pour ce qui concerne les enseignements supérieurs."

Sur son blog, Claude Lelièvre retrace l'histoire du ministère de l'Education nationale et la coupure, avec deux ministères, entre éducation et enseignement supérieur sous le quinquennat Sarkozy. L'historien plaide pour une réunification de ces deux ministères dans le prochain gouvernement car deux chantiers phares appellent la "continuité" : la refondation de la licence et la formation des enseignants.

Lire le billet de Claude Lelièvre : strong>Vers un seul ministere pour le système éducatif ? 

Lire aussi :

Louis Vogel pour un ministère indépendant

Louis Vogel, le président de la CPU (Conférence des présidents d'université),  plaide dans un entretien au Monde (lien abonnés) pour un ministère indépendant. "Le risque avec un grand minis­tère — qui cha­peaute l'école, le supé­rieur et la recherche — c'est le bruit qui court — c'est que l'enseignement supé­rieur soit le parent pauvre", explique-t-il.

La CDEFI demande la création d’un grand ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et du Développement économique

Se disant « inquiète des rumeurs actuelles autour de la possible disparition d’un ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de plein exercice », la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) estime nécessaire de « renforcer ce ministère » en y intégrant la dimension économique. C’est pourquoi elle réaffirme son souhait de voir naître « un grand ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et du Développement économique », comme elle l’avait proposé dans l’une des 25 propositions adressées aux candidats à l’élection présidentielle pendant la campagne .
Et de rappeler que « la jeunesse était au cœur du projet porté par le nouveau Président de la République. Valoriser l’Enseignement supérieur et la Recherche c’est assurer l’avenir de cette jeunesse », soulignent les écoles d’ingénieurs.

SL  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :