On en parleIls ont quitté l'enseignement supérieur et la recherche
Actu | Personnels

Vos droits et le médiateur (8) – Comportement inadmissible d’un proviseur à l’égard d’un chef de travaux

Rubrique coordonnée par Isabelle Maradan  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

Un chef de travaux, qui jugeait le comportement du proviseur de son lycée à son égard tout à fait désobligeant, a saisi le médiateur. Nouveau cas rencontré par le médiateur. Un rendez-vous EducPros, en partenariat avec les services de la médiatrice.

Le problème posé

Monsieur T. est chef de travaux et partage son emploi du temps entre deux lycées (dans un lycée général et technologique, un chef de travaux est chargé, sous l’autorité du proviseur, de coordonner les activités des enseignants de technologie et d’organiser l’utilisation des ateliers et des matériels). Il est très satisfait de son travail dans l’un des lycées, mais se plaint du comportement de l’autre proviseur à son égard. Selon lui, ce proviseur ne lui communique pas les informations nécessaires à l’exercice de ses fonctions, prend des décisions concernant la vie de l’atelier sans le consulter ou l’informer, et l’a même écarté de l’équipe de direction. De plus, toujours selon le chef de travaux, le proviseur lui fait de manière répétée des remarques qu’il juge désobligeantes, lorsqu’il n’y a pas de témoins. Au moment où il fait appel au médiateur, monsieur T. est en congé maladie et angoissé à l’idée de reprendre son travail.

L’intervention du médiateur

Afin d’évaluer la véracité du récit de son interlocuteur, le médiateur a d’abord pris contact avec le proviseur de l’autre lycée, qui lui a indiqué être très satisfait de l’activité du chef de travaux, compétent et très impliqué dans la vie de l’établissement. Le médiateur a alors rencontré l’inspecteur chargé de superviser les chefs de travaux dans l’académie ainsi que l’inspecteur directeur de l’inspection académique du département. Ces deux inspecteurs ont indiqué au médiateur que le proviseur mis en cause par le chef des travaux était connu pour son management fortement autoritaire et ils ont estimé qu’ils devaient intervenir. Dans les jours qui ont suivi la réunion avec le médiateur, l’inspecteur des chefs de travaux s’est rendu dans le lycée et a demandé au proviseur de modifier son attitude (sans bien entendu que monsieur T. soit mis au courant de cette démarche). Ayant repris son travail, monsieur T. a ensuite informé le médiateur que sa situation dans le lycée s’était depuis fortement améliorée.

Que faut-il retenir ?

Le médiateur reçoit régulièrement des réclamations émanant de personnels mettant en cause le comportement de leur supérieur hiérarchique : les personnes en difficulté occupent souvent des fonctions d’adjoint. Le médiateur ne prend certes pas fait et cause pour tous les réclamants et s’attache à vérifier la crédibilité de leur démarche. Plusieurs réclamations font cependant apparaître que, comme dans le cas de monsieur T., certains responsables adoptent un comportement contestable. Ces affaires illustrent la difficulté majeure à laquelle sont confrontées les personnes en situation de responsabilité : trouver un juste équilibre dans la gestion des ressources humaines, en exerçant pleinement l’autorité tout en sachant déléguer et faire confiance aux collaborateurs. Pour le médiateur, les réclamations de ce type figurent parmi les plus délicates.

Rubrique coordonnée par Isabelle Maradan  |  Publié le , mis à jour le

0 commentaire

0 commentaire
afficher plus de résultats
Laissez un commentaire :